» L'UNESCO lance une nouvelle formation pour aider les éducateurs à lutter contre l'extrémisme violent
23.06.2016 - Education Sector

L'UNESCO lance une nouvelle formation pour aider les éducateurs à lutter contre l'extrémisme violent

© UNESCO

L'UNESCO et le Centre Asie Pacifique de l’éducation pour la compréhension interculturelle (APCEIU) sont en train d’élaborer un nouveau partenariat dont le but est de promouvoir une formation destinée aux éducateurs du monde entier sur la prévention de l’extrémisme violent.

Dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté mondiale de l’APCIEU, de nouveaux modules de formation internationaux et régionaux seront introduits par l'UNESCO pour sensibiliser les éducateurs au problème de l’extrémisme violent et aux mesures éducatives capables de renforcer la résilience des apprenants face au discours des extrémistes.

De plus, l'APCEIU et l'UNESCO ont convenu d'introduire des sessions sur l’histoire des génocides, en particulier de l'Holocauste, comme moyen de sensibiliser aux dangers des violences de masse dans les sociétés contemporaines et d’aider les jeunes à développer leur réflexion critique pour pouvoir s'opposer à la violence ciblant certains groupes.

Des séminaires régionaux suivront l’atelier d’ouverture

Le premier séminaire de formation, intitulé Atelier mondial de renforcement des capacités, aura lieu à Séoul, Corée, du 19 juin au 2 juillet 2016. Réunissant des enseignants-formateurs et des enseignants de 26 pays, notamment de Mongolie, du Cambodge, d'Ouganda, du Liban et de Colombie, il porte sur tous les aspects de l’éducation à la citoyenneté mondiale, de la conception des politiques à la pédagogie et aux pratiques enseignantes, dans des ateliers animés en partie par l'UNESCO.

Il inclura aussi des séances en partenariat avec Radicalisation Awareness Network (RAN), un organe de l'Union Européenne, qui appuie les jeunes confrontés à l'extrémisme violent, et avec le Musée Mémorial de l’Holocauste des États-Unis, l’une des principales institutions au monde pour l'éducation et la recherche sur l’Holocauste et sur la prévention des génocides. L'atelier sera suivi tout au long de 2016 et 2017 par plusieurs séminaires de formation similaires d’une portée plus régionale.

L'UNESCO s’est engagé dans un programme pour contribuer à la prévention de l’extrémisme violent par l'éducation dans le cadre de ses travaux sur l'éducation à la citoyenneté mondiale. Cela inclut l’élaboration d’orientations à l’intention des décideurs et un soutien au travail des enseignants en classe ainsi que le renforcement des capacités des parties prenantes de l’éducation.

Liens




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com