» L’UNESCO rend la philosophie accessible à toutes et à tous …
28.11.2016 - Secteur des sciences sociales et humaines

L’UNESCO rend la philosophie accessible à toutes et à tous …

© UNESCO / P. van Vucht Tijssen

A l'occasion de la Journée mondiale de la philosophie 2016, l’UNESCO a accueilli à Paris plus de 3000 visiteurs : une affuence exceptionnelle pour fêter la philosophie. Célébrée cette année le 17 novembre, au lendemain de la Journée internationale de la tolérance, la Journée a été voulue à la fois novatrice et participative, comme vecteur de réflexion sur la complexité de l'être humain.

Sur trois jours, l’Organisation a proposé un accès aux questionnements philosophiques à toutes et à tous, notamment au travers de :

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a appelé le monde à ouvrir des espaces pour la pensée libre, ouverte et tolérante. « La philosophie est un art de vivre ensemble, dans le respect des droits et des valeurs communes, » a-t-elle souligné, rappelant que cette célébration est un moyen de réaffirmer les valeurs fondatrices de l'Organisation et de « donner du sens aux questions de la paix et du développement durables. (…) Elle est le moyen privilégié de former des citoyens éclairés, prémunis contre la bêtise et les préjugés. »

Dans ce contexte, la célébration s’est soldée, le 18 novembre, par une Nuit de la philosophie, une célébration inédite de la pensée et de la créativité humaine, au Siège de l’UNESCO à Paris, de 19h à 7h du matin. Le mot d’ordre de la nuit : faire vivre la philosophie sous toutes ses formes et auprès de tous les publics. Des enfants, des adultes, et de nombreux jeunes étaient présents au cours des 12 heures de l'évènement. Chacun a pu se créer un parcours philosophique unique et multiforme, passant de l’écoute passionnée lors d’une des 48 conférences de philosophes renommés venus des quatre coins du monde, à l’interrogation ou encore l’émerveillement face aux 24 installations et performances artistiques organisées tout au long de la nuit.

Cantonnée dans un monde clos, la philosophie risquerait de s’appauvrir et de se scléroser. En stimulant une participation autant sensible que cognitive du public, la Nuit a été l'occasion de « sortir la philosophie des universités, de la décadrer, la déplacer sans pour autant toucher à la qualité de ses contenus, » a indiqué Mériam Korichi, conceptrice et organisatrice de la Nuit de la philosophie depuis 2010.

En célébrant la Journée mondiale de la philosophie chaque année, le troisième jeudi de novembre, l'UNESCO souligne la valeur durable de la philosophie pour le développement de la pensée humaine, pour chaque culture et pour chaque individu.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page