» Partenariat entre l’UNESCO et GEMS Education pour renforcer la formation des enseignants
04.04.2011 - UNESCOPRESS

Partenariat entre l’UNESCO et GEMS Education pour renforcer la formation des enseignants

© All rights reserved - Mr.Vikas Pota, PDG de la Fondation GEMS et Hans d'Orville (de gauche à droite).

L’UNESCO et l’entreprise GEMS Education, à la tête de plus de 100 établissements scolaires internationaux dans le monde, unissent leurs forces devant la pénurie d’enseignants qui menace les pays en développement. Cet accord prévoit que l'UNESCO et GEMS mettent en place des programmes de formation des enseignants qui favoriseront aussi l’éducation des filles et des femmes.

« Des enseignants bien formés et motivés sont un élément clé pour atteindre l’éducation primaire universelle d’ici 2015 », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. « Pour faire face aux besoins mondiaux, l’UNESCO considère qu’il faudra 1,9 million d’enseignants supplémentaires chaque année jusqu’en 2015, dont la moitié pour la seule Afrique subsaharienne », a-t-elle ajouté.

« Les données de l’UNESCO montrent aussi que sur les 67 millions d’enfants déscolarisés, environ 60 % sont des filles. Si nous voulons que tous ces enfants, y compris les filles, retrouvent le chemin de l’école d’ici l’échéance de 2015, nous devons recruter et affecter des enseignants bien formés et qui comprennent l’importance de l’éducation des filles. Une façon d’accélérer ce processus consiste à encourager les femmes à devenir enseignantes. Ce sont donc les objectifs que nous nous sommes fixés dans le cadre de ce nouveau partenariat », a-t-elle encore indiqué.

« Les enseignants forgent les dirigeants de demain, et je crois fermement que ce sont les véritables bâtisseurs des nations », a déclaré Sunny Varkey, fondateur et président de GEMS Education. « Avec ce partenariat, nous mettons l’expérience et les compétences de nos pédagogues de renommée internationale au service de la formation des enseignants dans le monde entier. Nous créons par ailleurs des centres de formation des enseignants en Inde et dans les Émirats Arabes Unis », a-t-il précisé.

L’UNESCO accorde actuellement une attention prioritaire à certains pays, dans le but de progresser plus rapidement vers l’Éducation pour tous. Cet accord avec GEMS Education se concentrera donc aussi sur ces pays, où des projets seront menés pour accroître le nombre de femmes suivant une formation d’enseignante. Il encouragera également le recrutement de femmes à des postes de direction dans l’éducation.

Ce partenariat s’inscrit bien dans les deux principales priorités de l’UNESCO : l’Afrique et l’égalité des sexes.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page