» L’UNESCO soutient un programme de renforcement des capacités des radios communautaires en Ouganda
19.10.2012 - Secteur de la Communication et de l'information

L’UNESCO soutient un programme de renforcement des capacités des radios communautaires en Ouganda

Près de vingt éditeurs et producteurs de radio communautaires ougandaises utilisent à présent les compétences qui leur ont été transmises au cours d’une formation interactive de deux semaines sur la production radio numérique, qui a pris fin le 11 octobre 2012.

Soutenu par le Programme international pour le développement de la communication (PIDC) de l’UNESCO et organisé par la station de radio ougandaise Apac, cet atelier avait pour objectif de stimuler le développement des médias communautaires. La formation visait à pallier le manque de compétences de production professionnelle du personnel des radios communautaires, problème qui entrave la création, le stockage, la publication et la diffusion de contenus créés au niveau local de qualité.

« La formation était parfaite. Elle m’a permis d’apprendre davantage sur la façon dont les radios communautaires peuvent être utiles à la population. J’espère que l’UNESCO proposera d’autres formations comme celle-ci », a déclaré Okello Dennis, de la radio Apac.

D’autres participants ont exprimé des opinions similaires. Parmi eux, Ssenabulya James du centre multimédia communautaire de Lanaseke, qui a fait remarquer : « C’est une chance extraordinaire d’avoir de telles compétences, dont le personnel des radios communautaires manque cruellement. J’espère que dorénavant, nous pourrons gérer et maintenir nos stations de radio en faisant preuve de ces compétences. »

Les séances, auxquelles ont participé des professionnels des médias d’au moins sept radios communautaires, s’appuyaient sur le  Modèle de cursus pour la formation au journalisme de l’UNESCO. Les sujets abordés ont notamment été la couverture de l’actualité, la rédaction, le droit des médias et les fondements du journalisme.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page