» L’UNESCO lance un appel à propositions pour évaluer un projet sur des radios locales et des TIC
10.06.2013 - Communication & Information Sector

L’UNESCO lance un appel à propositions pour évaluer un projet sur des radios locales et des TIC

Des bénéficiaires du projet intitulé « Renforcer les radios locales par le biais des ITC » interviewent des jeunes à Makunduchi, Tanzanie, en 2012. © UNESCO/Al Amin Yusuph

L’UNESCO invite des évaluateurs externes indépendants à travailler sur la mise en place du projet « Renforcer les radios locales par le biais des TIC », et à soumettre un rapport sur l’évaluation externe à mi-parcours. Ce rapport devra déterminer la pertinence des objectifs et jauger les efforts mis en place pour les atteindre. Il permettra à l’UNESCO d’évaluer la mise en place d’activités ayant des résultats positifs et d’envisager d’éventuels ajustements.

Avec le soutien de l’Agence suédoise pour le développement international (ASDI), l’UNESCO met actuellement en place un projet intitulé « Renforcer les radios locales par le biais des TIC » d’une durée de 3 ans, et en application dans 32 stations de radio situées en République Démocratique du Congo, au Kenya, au Lesotho, en Namibie, en Afrique du Sud et en Zambie.

Le projet a pour but d’améliorer la qualité des programmes et de la diffusion des radios locales en intégrant pleinement l’utilisation des TIC, en soutenant les reportages locaux sur les questions de développement, et en encourageant les plus pauvres à prendre part aux débats relatifs à leurs moyens de subsistance et au développement.

Une évaluation de mi-parcours est prévue pour démontrer quels sont les objectifs atteints entre le début de la mise en place complète du projet (15 mars 2012) et le 15 juillet 2013, ainsi que pour émettre des suggestions pour la période à venir. Le rapport d’évaluation a pour but de :

  • Accroître la pertinence, les moyens et l’efficacité du projet ;
  • Suggérer des améliorations concernant la prochaine étape de la mise en place du projet et sa ré-application ;
  • Démontrer les objectifs atteints, les défis et les leçons à retenir ;
  • Soumettre des conclusions quant à l’efficacité des formations mises en place dans les radios locales et leurs effets sur la communauté, plus particulièrement sur les femmes et les filles ;
  • Indiquer tout risque menaçant la bonne mise en place du projet, et proposer des solutions pour surmonter les obstacles.

Le début de l’évaluation doit avoir lieu le 15 juillet 2013. Le rapport final devra être remis avant le 31 octobre 2013.

Les entités externes indépendantes et les évaluateurs indépendants intéressés par l’appel à propositions de l’UNESCO sont invités à soumettre leur candidature par courriel, conformément aux Termes de Référence, à Jonathas Mello le ou avant le 24 juin 2013 à 9h (heure de Paris). Les candidatures doivent comprendre :

  • Une description de la méthodologie de recherche (y compris des stratégies développées pour l’évaluation de chaque pays)
  • Une chronologie
  • Des frais concurrentiels en dollars américains
  • Un descriptif de l’entreprise (si nécessaire)
  • Des exemples pertinents de travaux précédents

L’évaluateur doit remplir les conditions suivantes : avoir une connaissance approfondie concernant l’application de méthodes d’évaluation qualitatives et quantitatives, et pouvoir justifier d’une expérience de 5 ans minimum dans le domaine ; posséder des aptitudes avérées pour la conception et la direction d’évaluations; pouvoir justifier d’une expérience de 10 ans minimum dans l’évaluation de projets à l’échelle internationale.

L’UNESCO ne contactera que les candidats ayant été présélectionnés.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page