» L'UNESCO salue la nouvelle initiative européenne pour réduire la fracture numérique, WiFi4EU
02.06.2017 - ODG

L'UNESCO salue la nouvelle initiative européenne pour réduire la fracture numérique, WiFi4EU

Le 1er juin 2017, la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a salué la nouvelle initiative WiFi4EU, approuvée par le Parlement européen, le Conseil et la Commission le 29 mai 2017.

L'initiative WiFi4EU vise à installer des hotspots de wifi gratuits dans les communautés locales de l'UE, pour atteindre quelque 6 000 à 8 000 municipalités à travers tous les États membres de l'UE. L'accent sera mis sur l'amélioration de la connectivité dans les zones où l'accès à Internet est limité et fait partie de la stratégie plus large de l’UE du marché numérique unique.

« Je salue cette initiative qui est une avancée majeure pour accroître l'accès numérique à toutes les femmes et tous les hommes en Europe », a déclaré Irina Bokova. « Ceci est particulièrement important pour réduire la fracture numérique et pour les femmes, dans les zones rurales, pour assurer que la révolution numérique soit une révolution de développement pour tous ».

La Directrice générale a souligné le travail de l'UNESCO pour faire avancer ces objectifs à travers le monde, notamment par son leadership dans le processus du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI). Les mêmes objectifs sous-tendent la co-vice-présidence de l'UNESCO représentée par Irina Bokova, à la Commission à large bande pour le développement numérique durable, lancée par l'UNESCO avec l'UIT en 2010 et coprésidée par S.E. Paul Kagame, président du Rwanda, et M. Carlos Slim, réunissant des personnalités du secteur privé, des gouvernements et des experts, afin d'améliorer l'accès et les compétences du haut débit dans toutes les sociétés.

La nouvelle initiative de l'UE s'appuie sur la proposition initialement faite en juin 2011 par le Dr Solomon Passy, ​​Président du Club atlantique de Bulgarie et ancien Ministre des affaires étrangères bulgare, et Mme Gergana Passy, ​​Présidente de l’organisation Pan-Europa Bulgaria et ancienne Ministre des affaires européennes, dans une lettre ouverte à la Commission européenne demandant à l'UE de devenir le «paradis du Wifi», en assurant un accès Internet gratuit et fiable à travers toute l'Union européenne.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page