» Récompensé à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, le lauréat d’un prix UNESCO allie enseignants ...
06.10.2016 - Education Sector

Récompensé à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, le lauréat d’un prix UNESCO allie enseignants et conservation

© University of Malaysia

Un projet malaisien qui a fait sortir les enseignants de la classe en les rapprochant de la nature est l’un de deux lauréats du Prix UNESCO-Hamdan bin Rashid Al-Maktoum 2016 récompensant les pratiques et les résultats exceptionnels dans l’amélioration de l’efficacité des enseignants.

L'université de Malaya, en Malaisie, est récompensée pour son programme « Education à la citoyenneté environnementale Malaisie 2005-2015 » lancé en 2005 afin de sensibiliser aux questions environnementales et à la durabilité les enseignants, les étudiants, les formateurs d'enseignants et les communautés dans lesquelles qu'ils vivent et travaillent.

Décerné tous les deux ans, ce prix de 300 000 dollars est appuyé par S.E. Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum des Émirats arabes unis ; il fait la partie des célébrations de l’UNESCO pour la Journée mondiale des enseignants 2016. Cette année, l'autre prix est décerné à See Beyond Borders, au Cambodge.

Le Professeur Dr Esther Gnanamalar Sarojini Daniel, qui enseigne à la Faculté pédagogique de l’Université de Malaya a déclaré : « La théorie a son importance, mais la théorie peut être enseignée par l’expérience, en formation initiale et continue. Les enseignants sont plus motivés par la vie réelle, par des situations en temps réel et, pour des projets comme celui-ci portant sur la nature ou l’EDD, ils doivent sortir de la classe.”

L'université de Malaya a été l’initiateur et le partenaire de recherche principal de ce projet qui vise à jeter une passerelle entre le système éducatif formel de Malaisie, les communautés et les efforts de conservation. Elle a travaillé à l’élaboration de modules qui ont été mis à la disposition de toutes les écoles du pays.

Créer des citoyens bien informés

La vision à long terme du projet était de créer des citoyens malaisiens bien informés sur l'environnement et les problèmes connexes, et motivés à changer de comportement et à œuvrer à la recherche de solutions et à la création d'une société durable.


Dr Daniel a précisé que l'université, qui s’est associée au World Wildlife Fund de Malaisie (WWFNM), a d’abord fait le point sur le niveau d'engagement environnemental en Malaisie. Elle a formé des enseignants des écoles rurales et urbaines en leur fournissant des documents sources pertinents et modernes, puis préparé une évaluation réalisée avec des enfants de 12-15 ans.

« Nous avons ensuite mené un projet dans les belles chaînes de montagnes de Malaisie. Nous avons créé des modules éducatifs à l’intention des enseignants et des responsables gouvernementaux afin de leur apprendre les écosystèmes des pays montagneux.”

Elle a aussi lancé le programme Eco-Schools International avec la Fondation danoise pour l’éducation à l’environnement afin de former les enseignants et les élèves aux 7 principes des Eco-schools. Ensuite, le programme d’Eco-Institut unique à la Malaisie a été lancé par les Instituts de formation pédagogique de Malaisie.

“Nous travaillons avec 27 instituts de formation des enseignants dans 13 états et nous comptons sur l'effet démultiplicateur » a indiqué Dr Daniel.

Selon elle, l'argent du prix sera investi pour faire avancer le projet Université de Malaya – WWF-M afin de créer un Centre pour la Planète vivante à l'université de Malaya, qui ferait office de base pour les études à la citoyenneté environnementale.

Un deuxième projet allierait la religion, la conservation et les jeunes, en invoquant l'Islam, le Christianisme, l'Hindouisme et le Bouddhisme afin de refléter la diversité des convictions en Malaisie.

Cette année, la Journée mondiale des enseignants est célébrée au Siège de l’UNESCO à Paris et dans le monde entier, sous le thème « Valorisons les enseignant(e)s, améliorons leur statut professionnel » et elle marquera le 50ème anniversaire de la Recommandation OIT/UNESCO de 1966 concernant la condition du personnel enseignant. Outre la remise des prix aux lauréats, l'événement de Paris comprendra des débats et une exposition d’affiches.

Liens




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page