» La Directrice générale de l’UNESCO appelle à une meilleure représentation des femmes dans les médias
28.11.2013 - Communication & Information Sector

La Directrice générale de l’UNESCO appelle à une meilleure représentation des femmes dans les médias

© UNESCO

Aux côtés de ses partenaires des médias et de diverses parties prenantes du monde entier, l’UNESCO s’engage activement pour la promotion de l’égalité des genres dans et à travers les médias.

Le Forum mondial genre et médias se tiendra du 2 au 4 décembre 2013 à Bangkok, Thaïlande. L’organisation y assumera un rôle de médiation, favorisant les discussions et la création de nouveaux partenariats en faveur d’une cause essentielle, une meilleure représentation des femmes dans les actualités comme dans la gestion des médias eux-mêmes. L’UNESCO encouragera également l’adoption de mesures politiques visant à combler le fossé des inégalités.

Pendant le déroulement du Forum mondial genre et médias à Bangkok, Thaïlande, du 2 au 4 décembre 2013, l’organisation se chargera de faciliter les discussions et la formation de partenariats pour une meilleure représentation

 « Encore aujourd’hui, signale la Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova, les médias reflètent et perpétuent trop souvent une vision des genres discriminatoire : ils négligent de faire entendre la voix des femmes ou d’aborder des questions pourtant cruciales comme la discrimination sexiste et les violences contre les femmes.  De plus, les femmes ont encore relativement peu de poids dans la prise de décisions au sein des organisations de médias. »

La Directrice générale se dit convaincue que le forum aidera « à relancer les efforts sur le plan mondial pour la promotion de l’égalité des genres dans et à travers les médias en renforçant la coopération internationale au sein d’une Alliance mondiale genre et médias. »

Elle a ajouté que l’objectif de l’organisation était « d’agir comme un catalyseur pour amener un profond changement dans l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres dans et à travers les médias », grâce à ce projet qui « contribuera également à l’élaboration d’un programme ambitieux pour l’après-2015. »

Le texte intégral du message de la Directrice générale est disponible en anglais à cette adresse.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page