» La Directrice générale de l’UNESCO condamne la destruction du Temple Nabû à Nimroud
13.06.2016 - ODG

La Directrice générale de l’UNESCO condamne la destruction du Temple Nabû à Nimroud

© DigitalGlobe (2016)UNITAR - UNOSAT a confirmé l’ampleur des dégâts en comparant des images satellites du 3 Juin 2016 (à droite) à l'imagerie recueillie le 12 Février 2016 (à gauche). L’évaluation des dommages tirée de ces images satellites a montré d'importants dégâts à l'entrée principale du Palais Nabu située à l'intérieur de la Citadelle Nimrud.

« La destruction récente du temple Nabû est une nouvelle attaque délibérée contre le peuple iraquien et contre les valeurs partagées de l’humanité» a affirmé la Directrice Générale de l’UNESCO. « Je condamne fermement ce nouveau crime, et je réaffirme la détermination de l’UNESCO à faire tout ce qui sera nécessaire pour apporter notre aide aux autorités nationales, aux experts et aux communautés locales, dans leur effort pour protéger leur patrimoine contre le nettoyage culturel qui dévaste la région. Les extrémistes ne peuvent pas faire taire l’histoire et leurs tentatives pour effacer la mémoire de cette région ne peuvent qu’échouer. La destruction délibérée du patrimoine est un crime de guerre et elle doit être punie comme tel » a-t-elle conclu.

Les images satellites collectées le 3 juin 2016 et les informations des autorités confirment les lourds dommages infligés au Temple Nabû à Nimroud (Irak). Ces nouveaux dégâts font suite à la destruction complète du palais Nord-Ouest d’Assurnazirpal II et des sculptures de pierre de l’ère néo-assyrienne, le 6 mars 2015, ainsi qu’aux ravages des bulldozers et des explosifs infligés au site le 11 avril de la même année. La ville de Nimroud a été fondée il y a plus de 3 300 ans et elle fut l’une des capitales de l’Empire Assyrien.  Elle a été inscrite par l’Irak en 2000 sur sa liste indicative nationale du Patrimoine Mondial de l’UNESCO en témoignage de la profondeur de l’histoire ancienne de la Mésopotamie et de l’Irak, dont les ruines et la mémoire ont été révérées et protégées pendant des siècles par des peuples de toutes les religions et de toutes les cultures. 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com