» Un atelier en Jamaïque sur les TIC pour répondre aux besoins spéciaux dans l’éducation
02.12.2013 - Communication & Information Sector

Un atelier en Jamaïque sur les TIC pour répondre aux besoins spéciaux dans l’éducation

Atelier de formation aux TIC pour les besoins éducatifs spéciaux, novembre 2013, Kingston, Jamaïque. © UNESCO

Avec le soutien de l’UNESCO, le centre McCam de soin et de développement des enfants a organisé les 11 et 12 novembre 2013 à Kingston, Jamaïque, un Atelier de formation aux TIC pour les besoins éducatifs spéciaux. Le but de cet atelier était de renforcer les capacités des éducateurs à maîtriser les TIC émergeantes ou déjà disponibles, et à les appliquer à l’éducation des élèves ayant des besoins spécifiques.

Pour cela, l’atelier visait à « former des formateurs », compétents pour former à leur tour d’autres enseignants et ainsi initier une réforme des méthodes pédagogiques. Vingt-quatre participants se sont réunis à Kingston, pour la plupart des enseignants et des membres d’ONG militant pour différentes catégories de personnes handicapées, parmi lesquelles les malentendants, les non-voyants et les handicapés mentaux. Ils ont à présent la lourde tâche d’engager au sein même de leurs institutions et organisations respectives une réforme de l’enseignement grâce aux ICT.

Le Conseiller du Bureau de l’UNESCO à Kingston pour la communication et l’information M. Hara Padhy a d’abord exposé les nouveaux outils qu’offrent les TIC ainsi que la terminologie associée, les politiques et les activités déjà menées vis-à-vis des besoins éducatifs spéciaux. Melody Williams, spécialiste des technologies de l’éducation, a ensuite présenté les nouvelles compétences nécessaires au développement des ressources informatiques dont l’éducation spéciale à grand besoin.

L’UNESCO travaille à la construction de sociétés du savoir inclusives, qui intègrent à tous les niveaux les personnes handicapées. Cet objectif peut être atteint grâce à l’aide des nouvelles technologies. Les technologies d’assistance, en particulier celles qui sont spécifiquement adaptées au handicap, permettent d’améliorer le quotidien des personnes handicapées en leur offrant un meilleur accès à l’information, à la connaissance, à l’éducation, aux soins et à l’emploi. Après avoir permis cet atelier pionnier en Jamaïque, l’UNESCO compte le répéter dans d’autres pays des Caraïbes en s’appuyant sur l’expérience acquise en Jamaïque au cours des deux années à venir.

Plus d’un milliard de personnes dans le monde vivent aujourd’hui avec un handicap. La Jamaïque seule en compterait plus de 160 000 (Personnes handicapées - Plan sectoriel 2009-2030 Vision 2030 Jamaica).




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page