» Atelier sur la place des femmes dans l’ingénierie en Afrique et dans les Etats arabes
06.12.2013 - UNESCOPRESS

Atelier sur la place des femmes dans l’ingénierie en Afrique et dans les Etats arabes

Augmenter la présence des femmes dans les métiers de l’ingénierie en Afrique et dans les pays arabes : le sujet est au cœur d’un atelier organisé le 10 décembre par l'UNESCO et l'Union internationale de l’industrie du gaz au siège de l'UNESCO. L’objectif est d’identifier les raisons de la sous-représentation des femmes dans ce secteur et d’envisager des solutions pour favoriser leur accès aux études et aux métiers de l’ingénierie.

Ouvert par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova et le Président de l’Union internationale de l’industrie du gaz, Jérôme Ferrier, cet atelier s’articulera autour de deux table-rondes : l’une consacrée à la place des femmes dans l’ingénierie en Afrique (10h30-12h30), l’autre portera sur les femmes dans l’ingénierie dans les Etats arabes (14h30-16h30).

Si les jeunes filles ne représentent en Afrique que 7 à 12% des effectifs des étudiants en ingénierie, le pourcentage des étudiantes dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient est comparable, voire supérieur, à celui des pays d’Amérique et d’Europe du Nord. Supérieur à 50% dans un certain nombre de pays, il atteint par exemple 60% au Koweït (Source : Banque mondiale) mais le nombre de femmes qui exercent ensuite dans les métiers de l’ingénierie est en revanche limité.

A l’issue de cet atelier, un rapport sera rédigé sur les contraintes socio-économiques, culturelles et éducatives qui pèsent sur les femmes et font obstacle à leur accès aux études de l’ingénierie en Afrique et aux métiers de l’ingénierie dans les Etats arabes.

***

Contact médias : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO, +33 (0) 1 45 68 17 64, a.bardon(at)unesco.org

Plus d’information

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page