» Le Congrès juif mondial rend hommage à la Directrice générale de l’UNESCO
18.09.2017 - ODG

Le Congrès juif mondial rend hommage à la Directrice générale de l’UNESCO

Le 17 septembre 2017, le Président du Congrès juif mondial, l’Ambassadeur Ronald Lauder, a organisé à New York, en marge de la 72e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, une manifestation spéciale en l’honneur de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO.

« Je tiens à vous remercier pour votre courage, en dépit de ces temps difficiles », a déclaré M. Lauder. Il a souligné l’action de Mme Bokova en faveur de la défense de l’éducation : « avec une éducation adaptée, nous pouvons tout réussir, et nous le devons à votre dévouement et à votre détermination ».

La Directrice générale a remercié M. Lauder de son soutien à l’égard de l’UNESCO.

« Ces dernières années, nous avons noué une relation particulière entre le Congrès juif mondial et l’UNESCO, et cela n’aurait pas été possible sans votre confiance et le respect témoigné à l’égard de l’action de l’UNESCO », a indiqué la Directrice générale, remerciant le Congrès juif mondial.

La Directrice générale a souligné le rôle unique que l’UNESCO joue au sein des Nations Unies, notamment en tant que chef de file dans la lutte contre l’antisémitisme : « La lutte contre l’antisémitisme de nos jours doit être fondée sur des initiatives intellectuelles visant à comprendre les racines de la haine et à mettre fin aux discours qui exploitent l’ignorance », a-t-elle déclaré, rappelant le programme mondial de l’UNESCO consacré à l’enseignement de l’histoire de l’Holocauste dans le but de lutter contre l’antisémitisme aujourd’hui.

« Je suis convaincue que l’éducation, la culture et le savoir sont devenus des questions essentielles en termes de sécurité, à l’heure où l’extrémisme violent se répand, attisé par de fausses représentations de la foi et de l’histoire et par des récits dénaturés sur les cultures », a déclaré Mme Bokova.

« Ce n’est pas une tâche facile, mais il n’y a pas d’autre alternative, et nous avons besoin de l’appui de tous nos partenaires […] Grâce à B'Nai Brith, […] au Centre Simon Wiesenthal, à la Ligue anti-diffamation, au Comité juif américain, […] grâce aux envoyés spéciaux de l’UNESCO et avec le soutien du Congrès juif mondial, je suis convaincue que nous pouvons déplacer des montagnes, et nous le ferons. »




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page