» L’éducation pour tous commence par des ressources éducatives libres
19.06.2012 - Corporate Web Services

L’éducation pour tous commence par des ressources éducatives libres

© SIAcademyComputer in library.

Le manuel scolaire est-il mort? Le modèle commercial de vente du matériel d'apprentissage est en passe de devenir obsolète dans le monde connecté aujourd'hui.

L'UNESCO accueille le Congrès mondial des Ressources éducatives libres (REL) 2012 à son siège du 20 au 22 Juin. L’Organisation mène le débat sur l’accélération du développement des REL dans le monde entier, avec la participation et le soutien des gouvernements mondiaux, les éducateurs, les ONG et des universités de renom telles que le Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Les REL sont tout type de matériel éducatif du domaine public ou introduites par une licence libre. N'importe qui peut légalement et librement copier, utiliser, adapter et partager les REL, qui comprennent les manuels, notes de cours, devoirs, tests, projets sous formats texte, audio et vidéo.

Les REL, un terme inventé il y a dix ans lors du premier Forum de l'UNESCO sur les didacticiels libres, ont révolutionné l'éducation depuis lors. Une des intervenantes au Congrès, Anant Agarwal, qui dirige le projet REL commun à Harvard et au MIT, considère que «l'éducation en ligne pour les étudiants du monde entier ... est le plus grand changement dans l'éducation depuis l'imprimerie. » Ce changement est le bienvenu pour les poches des étudiants, étant donné que certains des manuels les plus populaires de chimie organique coûtent quelque 200 US$ en moyenne aux États-Unis, mais 50 US$ en France. Ces différences de prix pour l'accès aux connaissances fondamentales sont anachroniques à l'ère des REL.

Fournir un accès sans précédent à certains des meilleurs apprentissages du monde et matériel de recherche n'est qu’un début. Grâce aux REL, les universités et les spécialistes du monde entier collaborent et mettent leurs expertises en commun pour créer de meilleures ressources d'apprentissage. Par exemple, on peut maintenant suivre des cours sur les technologies de l'eau de l'Université de Technologie de Delft aux Pays-Bas  complétés par des informations sur les méthodes locales de traitement de l'eau ajoutées par des universités en Afrique du Sud, à Singapour, en Indonésie et aux Antilles. La contribution des experts locaux a transformé les cours en ligne en un centre d'expertise virtuel sur l'ingénierie de l'eau potable dans le monde en développement.

L’accès sélectif est encore (trop) souvent considéré comme la marque d'une éducation de qualité. L’éducation ouverte à tous est le nouveau paradigme que l'UNESCO et les participants au Congrès façonneront  pour les années à venir, comme étant une nécessité de survie dans les sociétés du savoir du monde actuel. Des milliers d'options sont déjà disponibles pour que vous puissiez y accéder aujourd'hui, et elles se développent chaque semaine. La question la plus difficile à laquelle vous aurez à répondre est la suivante: que vais-je apprendre en premier ?




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page