» Yalitza Aparicio appelle à renforcer les droits des peuples autochtones à Mexico
06.03.2020 - Honorary and Goodwill Ambassadors

Yalitza Aparicio appelle à renforcer les droits des peuples autochtones à Mexico

©Luis Arroyo UN Mexico

La jeune actrice star mexicaine Yalitza Aparicio, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour les peuples autochtones, participe aux côtés de la Directrice générale à une réunion de haut niveau sur le lancement d’une décennie d’action pour les langues autochtones le 28 février 2020, à Los Pinos, Mexico.

L'événement lui a donné l'occasion de s’exprimer en espagnol et en Mixtèque, la langue de sa famille paternelle. Lors de son allocution, elle a tiré la sonnette d’alarme sur la disparition progressive des langues autochtones : 

« Toutes les deux semaines, une langue autochtone disparaît dans le monde, et nos ancêtres et nos familles sont jugés pour ne pas avoir transmis leur sagesse, leur culture et leur langue autochtone. »

Cet événement a ainsi donné l’occasion à Yalitza Aparicio de plaider en faveur du rôle des parents autochtones pour préserver ces langues, les revitaliser et les promouvoir. L'ambassadrice a indiqué que de nombreux parents autochtones n'ont pas transmis leur langue, afin de limiter l'exclusion de leurs enfants. Or, toutes les communautés devraient s’unir afin de « trouver une solution pour préserver et transmettre ce patrimoine linguistique, qui va au-delà de sa richesse linguistique, parce que nos langues peuvent apporter des solutions aux problèmes sociaux et environnementaux qui nous touchent aujourd’hui ».

Elle a poursuivi en disant que le moment est venu de sensibiliser le public au pouvoir des langues indigènes et à la nécessité urgente de les préserver, à travers cette Décennie d'action.

Aux côtés de plus de 500 participants de 50 pays, dont des ministres, des dirigeants autochtones et experts, Yalitza a contribué à l’adoption de la Déclaration de Los Pinos, pour appeler à la mise en œuvre des droits des peuples autochtones à la liberté d'expression, à l'éducation dans leur langue maternelle et à la participation à la vie publique en utilisant leurs langues.

En sa qualité d'Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO pour les peuples autochtones, Yalitza soutient les efforts déployés par l'Organisation pour promouvoir les langues, la culture et le patrimoine vivant autochtones. Pour plus d'informations sur l'Année internationale des langues autochtones de 2019 et son suivi, veuillez consulter ce lien.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page