» #YouthOfUNESCO Oluwatoyin Faleke sur l’importance d’investir dans la jeunesse africaine
23.05.2017 - Secteur des sciences sociales et humaines

#YouthOfUNESCO Oluwatoyin Faleke sur l’importance d’investir dans la jeunesse africaine

© Tomiwa Ajayi

C’est la Semaine africaine à l’UNESCO et le thème de cette année, « Investir dans la jeunesse africaine », souligne l’importance de la coopération avec les jeunes en tant que leaders et partenaires, et non plus seulement comme de simples bénéficiaires.

Investir dans la jeunesse africaine est un facteur clé – pour les aspirations de l’Agenda 2063, mais aussi pour l’Agenda mondial 2030, promu par les dirigeants africains. Et avec autant de jeunes femmes et hommes menant des progrès sociaux à travers le continent africain, il est indispensable qu’ils soient soutenus pour relever certains des défis les plus importants dans la région.

Des jeunes comme Oluwatoyin Faleke, originaire du Nigéria, qui, en collaboration avec un groupe d’amies, a inventé un générateur alimenté par l’urine. « Nous avons eu l’idée de développer le générateur après avoir lu un article concernant la disparition d’une famille de neuf enfants, suite à une intoxication au monoxyde de carbone provenant de leur générateur traditionnel, » dit-elle.

« Les subventions aux combustibles venaient d’être supprimées par le gouvernement et il y avait un besoin urgent de créer un combustible à bas prix, sûr, émettant de la vapeur d’eau plutôt que du monoxyde de carbone. » L’invention répond également au problème de l’alimentation discontinue, rencontré par plusieurs pays en développement, en fournissant une source d’électricité bon marché et durable.

Les jeunes femmes ont présenté leur idée au sein d’un atelier « Jeunes ingénieurs, techniciens et scientifiques » auquel elles appartenaient et ont poursuivi les recherches autour de leur idée. « Cette démarche s’est avérée éprouvante, mais nous nous sommes obstinées, continuant à travailler en équipe. Nous cherchons désormais à faire breveter notre projet, ainsi que des opportunités d’accroître la production. »

Cette expérience a permis à Oluwatoyin de prouver à sa communauté le potentiel de l’investissement dans le travail de jeunes femmes. « Il est essentiel que plus de jeunes femmes s’impliquent dans les sciences et la technologie. Nous pouvons apporter quelque chose de nouveau – de nouvelles idées, de nouvelles conceptions, de nouvelles stratégies de recherche, pour citer seulement quelques exemples. La philosophie de mon équipe est « Tout ce qu’un homme peut faire, une femme le peut également… si ce n’est mieux. Donc franchissez le pas ! » »

***

Le Programme de l’UNESCO en sciences sociales et humaines s’emploie à faire participer la jeunesse à l’entrepreneuriat social et à promouvoir l’engagement civique à travers le monde.

 

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com