ONGs et fondations

Siège de l'UNESCO, les drapeaux

© UNESCO/Levinthal, Nina
Siège de l'UNESCO, les drapeaux

Au fil des années, l'UNESCO a tissé un réseau officiel de coopération avec les organisations de la société civile ayant une expertise dans ses domaines de compétence. (Voir listes ci-dessous)

Deux cadres statutaires adoptés par les États membres définissent les relations officielles de l’UNESCO avec les organisations de la société civile: les Directives concernant le partenariat de l'UNESCO avec les organisations non gouvernementales  (36 C/Rés.108) et les  Directives concernant les relations de l’UNESCO avec les fondations et d’autres institutions similaires (29 C/Rés. 64).

En ce qui concerne les partenariats officiels avec les ONG, le cadre statutaire distingue deux catégories : le statut de consultation, ouvert aux ONG actives dans les domaines de compétence de l’UNESCO à tous les niveaux (international, régional, national); et le statut d’association, ouvert aux organisations internationales ou régionales ayant entretenu un partenariat continu et efficace (statut de consultation) avec l’UNESCO depuis au moins deux ans et ayant régulièrement contribué de manière importante à la définition des objectifs de l’Organisation et à la mise en œuvre de son programme.

Liste des ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO

En outre des ONG, l’UNESCO entretient des relations officielles avec des fondations et institutions similaires, qui sont des organisations à but non lucratif, dotées d’un statut juridique de droit national, dotées de moyens financiers indépendants leur permettant de contribuer à la mise en œuvre de certaines activités du programme de l’UNESCO et de mener efficacement des activités dans plusieurs pays.

Liste des fondations et institutions similaires en relations officielles avec l’UNESCO

En plus de ce cadre formel, comme l'autorisent la Constitution de l'UNESCO et les directives pertinentes, l'Organisation peut mener diverses activités de coopération ponctuelle avec d'autres organisations de la société civile concernées par des questions pertinentes de ses domaines de compétence.

COOPERATION COLLECTIVE AVEC LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES PARTENAIRES

Les Directives prévoient des modalités de coopération collective pour les ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO:

La Conférence internationale des organisations non gouvernementales réunit les ONG partenaires (statut de consultation et d’association) tous les deux ans, en vue d’examiner l’état de la coopération avec l’UNESCO, de conduire des consultations collectives concernant les grandes lignes des programmes de l’UNESCO, et de faciliter la coopération entre les organisations ayant des intérêts communs. Elle élit également son (sa) Président (e), ainsi que le Comité de liaison ONG-UNESCO.

Le Comité de liaison ONG-UNESCO, élu par la Conférence internationale des ONGs et présidé par le (la) Président (e) de la Conférence internationale. Il est intégré par 10 ONG partenaires (quatre avec statut d’association et six avec statut de consultation), comptant au moins un partenaire de chaque région, telles que définies par l’UNESCO. Le Comité de liaison représente les intérêts de l’ensemble des ONG partenaires vis-à-vis de l’UNESCO et vise à assurer le bon fonctionnement et l’efficacité du partenariat entre la communauté des ONG partenaires et l’Organisation.

Conformément aux Directives, le Comité de liaison ONG-UNESCO organise également, en consultation étroite avec le Secrétariat, un Forum international des ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO sur un thème prioritaire du programme de l’Organisation (deux fois par an). Conçus pour les ONG en partenariat officiel avec l’UNECO, les forums sont ouverts également à la participation d’autres ONG et institutions, ainsi que de représentants des États membres. Les forums peuvent être accueillis par une institution ou un Etat membre, lorsqu’ils se tiennent en dehors du Siège de l’UNESCO.