Evaluation externe indépendante de l’UNESCO

A sa 35ème session en octobre 2009, la Conférence générale a décidé qu’une évaluation externe et indépendante de l’UNESCO doit être menée, qui soit globale, stratégique et tournée vers l’avenir (35 C/Résolution 102).
 
L’objectif de l’évaluation externe indépendante (EEI) était de fournir des recommandations réalistes et opportunes permettant aux organes directeurs de l’UNESCO et à la Directrice-Générale de mieux positionner l’Organisation et de répondre aux besoins et aux défis à venir.

Selon les Termes de référence de l’EEI, l’évaluation avait pour objectif de répondre à la question globale suivante : « Comment l’UNESCO devrait-elle se placer pour relever les défis du XXIe siècle et tirer le meilleur parti des perspectives qui lui sont ouvertes ? »

Conclusions de l’EEI

Lors de la 185ème session du Conseil exécutif en octobre 2010, l’équipe chargée de l’EEI a présenté un rapport de synthèse (185 EX/18) ainsi que le rapport d'évaluation intégral (185 EX/18 Add.). Elle a recommandé une stratégie de renouvellement s’articulant autour de cinq orientations stratégiques :

1.      Recentrer l’action de l’UNESCO

2.      Rapprocher l’UNESCO des réalités du terrain

3.      Renforcer la participation au système des Nations Unies

4.      Renforcer la gouvernance

5.      Elaborer une stratégie de partenariat

Suivi de l’EEI

La 185ème session du Conseil exécutif a décidé de créer un groupe de travail ad hoc ayant pour mandat d’examiner le rapport relatif à l’évaluation externe indépendante et d’élaborer des propositions concernant ses recommandations.

Le groupe de travail ad hoc a soumis un rapport au Conseil exécutif en mai 2011 (186 EX/17 Partie I) avec des propositions de réponse aux recommandations de l’EEI. Entre temps, le Secrétariat a fait rapport sur les aspects opérationnels du rapport de l’EEI (186 EX/17 Partie II).

A la 187ème session du Conseil exécutif en automne 2011, dans le cadre du suivi de l’EEI le Secrétariat a présenté un rapport sur les progrès accomplis en réponse aux cinq directions stratégiques (187 EX/17 Partie I). En tout 87 actions de suivi ont été formulées par le Conseil exécutif et le Secrétariat dans le cadre du suivi de l'EEI.

A la 36ème session de la Conférence générale en automne 2011, dans le cadre du suivi de l’EEI le Secrétariat a soumis à la Conférence générale toutes les informations concernant le rapport final de l’EEI ainsi que sur les progrès réalisés dans son suivi (36 C/28).

Depuis, le Secrétariat présente des rapports sur les progrès accomplis dans le cadre du suivi de l'EEI à chaque session du Conseil exécutif. Pour plus d'informations ainsi que les plans d'action détaillés, veuillez consulter les documents à droite sur cette page.