11.04.2014 - Education Sector

Cinq pays africains reçoivent un soutien de la Chine pour améliorer la formation des enseignants grâce aux TIC

UNESCO/A.cheung

Le projet quadriennal UNESCO-Fonds-en-dépôt chinois (CFIT) lancé fin 2012 est actuellement dans sa deuxième phase de mise en œuvre. Ce projet de huit millions de dollars vise à renforcer les capacités des principaux établissements locaux de formation des enseignants grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC) dans huit pays africains. La Côte d’Ivoire, l’Éthiopie et la Namibie ont rejoint le projet au cours de la première année et sont entrés dans la phase de mise en œuvre.

Le deuxième groupe de pays du projet CFIT – République démocratique du Congo, République du Congo, Libéria, Tanzanie et Ouganda – ont rejoint le projet en octobre 2013. Ils achèvent leurs rapports d’évaluation des besoins et ont commencé à rédiger leurs documents de projet et leurs plans de travail. 

Les représentants du deuxième groupe de pays et des ambassades chinoises se réuniront à Paris du 16 au 17 avril 2014. Cette réunion, à laquelle participeront des experts internationaux, des membres du personnel de l’UNESCO, les délégués permanents des pays participant au projet et la Chine, permettra de définir la voie à suivre pour ces cinq pays cibles.

Pour plus d’informations sur le projet, veuillez contacter M. Francesc Pedró (f.pedro(at)unesco.org).

Pour plus d’informations sur la réunion du 16-17 avril, veuillez contacter Mme Aurora Cheung (a.cheung(at)unesco.org).

 




<- retour vers Toutes les actualités