01.07.2019 - Culture Sector

Une session sur le protocole Whiteflag à la bibliothèque de l’UNESCO

©Erik Kleijn

Le 20 juin 2019, l’Equipe centrale d’innovation de l’UNESCO a organisé une session à la bibliothèque sur le protocole Whiteflag, un moyen innovant et sécurisé, au moyen de la technologie blockchain, de partager des données et des informations lors de conflits armés et de catastrophes. L’Armée de l’air royale néerlandaise ainsi que la Compagnie Global IT-Consultancy ont développé ce concept.

Dans les zones de catastrophes et de conflits du monde entier, des dommages collatéraux et des pertes de vies peuvent survenir du fait d’un manque d'information. Whiteflag permet aux entités protégées par le droit international humanitaire de se faire connaître en temps réel afin de prévenir des dommages collatéraux et des pertes de vies humaines dans les zones de conflits. Pour apporter une aide plus efficace et contrôler des conflits militaires, Whiteflag permet aux différentes organisations (comme les IOG, les ONG et les forces armées) de s’informer mutuellement de leurs activités en cours et prévues.

Cette session sur le « Whiteflag : utiliser le blockchain pour sauver les vies », a été diffusée sur le web au Siège de l’UNESCO ainsi qu’aux bureaux hors Siège.  Pour plus d'information, veuillez consulter : https://www.whiteflagprotocol.net/




<- retour vers Toutes les actualités