19.10.2013 -

Accélérer les progrès éducatifs en Afrique: Une réunion technique s’ouvre à Luanda, Angola

Les panélistes lors de la cérémonie d'ouverture officielle. De gauche à droite: le Directeur de la Commission nationale de l'UNESCO pour l'Angola, la Directrice du Bureau de l'UNESCO à Dakar, le Secrétaire d'Etat pour l'éducation de l'Angola et la responsable de programme du FAWE. @UNESCO/Agnes Thomasi

« Les pays africains ont besoin d’investir davantage dans l’éducation” a déclaré Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar.

Elle s’exprimait, le 18 octobre dernier, à l’occasion de l’ouverture officielle du segment technique de la seconde réunion régionale d’accélération de l’EPT dans le cadre de l’initiative “Big Push”. Cette rencontre de trois jours se tient à Victoria Garden Hotel à Luanda, la capitale Angolaise.

“L’Afrique a le pourcentage le plus élevé d’enfants analphabètes et hors du système scolaire. Si nous voulons, en tant qu’Africains, compter au cours du 21e siècle, nous devons être prêts à investir davantage dans l’éducation pour en faire bénéficier l’ensemble de nos populations » a ajouté Ndong Jatta.

Le “Big Push” est une initiative développée et coordonnée par l’UNESCO, en l’occurrence le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, afin de soutenir des pays sélectionnés d’Afrique subsaharienne à redéfinir leurs priorités EPT, à s’engager dans des efforts d’accélération fondés sur des actions prioritaires et stratégiques. Ceci s’effectue à travers une plus forte mobilisation politique et financière aux niveaux national, régional et global.

Mme Ndong-Jatta a félicité les huit pays ayant choisi de s’engager dans le processus d’accélération en mars 2013 en indiquant que les progrès qu’ils ont réalisés seront analysés et leurs expériences partagées afin de contribuer au renforcement des capacités des pays de la seconde phase.

Elle a loué l’initiative du Gouvernement Angolais d’abriter la seconde réunion « Big Push » en collaboration avec l’UNESCO et les partenaires et a exprimé son appréciation positive du partenariat noué en faveur du processus d’accélération.

Concerné par l’avenir du continent

Durant la cérémonie d’ouverture, Mme Ana Paula Ines Ndala Fernandes, Secrétaire d’Etat pour l’Education de l’Angola, a qualifié la réunion d’événement marquant pour l’accélération vers les six objectifs EPT car elle est constitue une opportunité pour assurer l’appui politique et financier des gouvernements et des partenaires.

Elle a souligné que l’objectif principal du plan national 2013 – 2017 de développement de l’éducation en Angola est d’assurer la stabilité, la croissance et l’emploi. Elle a ajouté que le gouvernement Angolais s’emploie également à assurer la qualité de l’éducation, étendre le réseau des écoles et améliorer la qualité des enseignants et des gestionnaires de l’école. L’Angola, a relevé Mme Fernandes, n’est pas seulement concerné par l’avenir de l’éducation dans le pays mais l’avenir de l’éducation en Afrique dans son ensemble. « C’est pourquoi nous soutenons l’UNESCO dans la promotion du « Big Push » au niveau continental » a-t-elle précisé.

Recommandations à la réunion ministérielle

L’ouverture officielle était suivie par des présentations pays sur les progrès dans le cadre du processus d’accélération en mettant en exergue la situation, les défis, les opportunités et les plans pour les pays de la première phase.

Dans les deux prochains jours, les participants se concentreront sur l’analyse des progrès réalisés par les pays de la première phase. Les directives/orientations dans le cadre du “Big Push” seront ensuite présentées au second groupe de pays.

Les recommandations du segment technique de la réunion seront présentées à la réunion des Ministres qui suivra immédiatement le 21 et 22 octobre 2013 à Luanda.

La deuxième réunion du « Big Push » organisée par la Coordination régionale EPT en Afrique avec l’appui du Gouvernement Angolais rassemble des participants venant de 18 pays qui risquent de ne pas atteindre l’ensemble des six objectifs de l’EPT.




<- retour vers Toutes les actualités