25.05.2011 - UNESCOPRESS

Les Brésiliens Nizan Guanaes, Oskar Metsavaht et Vik Muniz vont être nommés Ambassadeurs de bonne volonté de l’UNESCO

Oskar Metsavaht (© Márcio Madeira), Nizan Guanaes (© Edu Lopes), et Vik Muniz (© Barney Kulok) - de gauche à droite

is personnalités brésiliennes, le chef d’entreprise Nizan Guanaes, le designer Oskar Metsavaht, et l’artiste Vik Muniz vont être nommées Ambassadeurs de bonne volonté de l’UNESCO pour une durée de deux ans par la Directrice générale, Irina Bokova, lors d’une cérémonie qui se tiendra au siège de l’Organisation le 27 mai (13h, 7ème étage).

Nizan Guanaes, âgé de 52 ans, préside le Grupo ABC de Comunicação, une holding réunissant 18 entreprises touchant à la publicité, au marketing, aux contenus et au divertissement. En juin 2010, le journal Financial Times l’a inclus dans sa liste des cinq Brésiliens les plus influents du monde. Nizan Guanaes préside aussi l’Association des hommes d’affaires et entrepreneurs amis de l’UNESCO, qu’il a fondé en 2004 avec Oskar Metsavaht. Il va être nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO en reconnaissance de son soutien permanent aux actions de l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de l’inclusion sociale et de la formation pour les groupes les plus vulnérables.

Oskar Metsavaht, né en 1961, est médecin orthopédiste de formation. Il a fondé en 1997 la marque Osklen qui essaye, à travers ses vêtements, de promouvoir une philosophie de la vie en harmonie avec l’environnement. Il a aussi fondé Instituto-E, une organisation sans but lucratif, basée à Rio de Janeiro, qui milite pour le développement durable à travers des e-brigaders, des groupes de jeunes oeuvrant pour le développement durable, la protection de l’environnement et l’inclusion sociale. Ces groupes ont participé à de nombreuses activités de l’UNESCO au Brésil.

Oskar Metsavaht est vice-président de l’Association des hommes d’affaires et entrepreneurs amis de l’UNESCO. Il sera nommé Ambassadeur de bonne volonté en reconnaissance de son soutien permanent aux actions de l’UNESCO dans les domaines de la culture de la paix, de l’inclusion sociale et du développement durable.

Vik Muniz, né à São Paulo en 1961, vit et travaille à New York depuis la fin des années 80. Cet artiste utilise la photographie pour immortaliser les images qu’il crée à partir de matériaux divers : sucre, chocolat, diamants, poussière, objets de récupération, etc. Il a exposé dans les plus grandes galeries et musées du monde. Son film Waste Land (2010) - récompensé lors du Festival du cinéma sur les droits de l’homme d’Amnesty International, ainsi qu’au Festival de Sundance en 2010 – est basé sur un des projets de Muniz. En le nommant Ambassadeur de bonne volonté, l’UNESCO entend reconnaître sa contribution à l’éducation et au développement social, à travers sa carrière artistique et son engagement au service des idéaux et objectifs de l’Organisation.

Après leurs nominations, ces trois personnalités qui collaboraient déjà avec l’UNESCO, vont contribuer encore davantage aux activités de l’Organisation destinées aux groupes les plus vulnérables, au Brésil et ailleurs.

Les Ambassadeurs de bonne volonté de l’UNESCO sont des personnalités qui mettent leur talent et leur réputation au service des valeurs de l’Organisation. Nizan Guanaes, Oskar Metsavaht et Vik Muniz rejoignent ce groupe où figurent notamment l’ancien Président sud-africain Nelson Mandela, la danseuse cubaine Alicia Alonso ou la Princesse de Hanovre.

                                                       ****

                                          Davantage d’information

Les journalistes qui désirent couvrir la nomination doivent s’accréditer auprès d’Isabelle Le Fournis, tél. + 33 (0)1 45 68 17 48 / i.le-fournis(at)unesco.org




<- retour vers Toutes les actualités