28.06.2012 - ODG

Célébration d’un éminent scientifique

© UNESCO/Landry Rukingamubiri - UNESCO Director-General Irina Bokova and the Ambassador of the Islamic Republic of Iran to UNESCO Mohammed Reza Majidi.

Évoquant son époque comme l’une des plus riches de l’histoire de l’humanité sur les plans culturel et intellectuel, la Directrice générale a célébré le 500e anniversaire des travaux d’Abd-ol-Ali ibn Muhammad ibn Husayn Birjandi lors d’une table ronde organisée par la délégation permanente de la République islamique d’Iran auprès de l’UNESCO, le 28 juin.

Birjandi était un éminent scientifique, mathématicien et théologien du XVIe siècle dont les travaux sont conservés dans les bibliothèques du monde entier.

« En célébrant l’héritage de Birjandi, nous célébrons le pouvoir du dialogue entre les cultures et rendons hommage à la créativité qui ressort de tels échanges », a déclaré la Directrice générale. « Birjandi a joué un rôle majeur dans l’épanouissement de la culture et des traditions intellectuelles iraniennes, ainsi que dans notre compréhension des sciences qui sous-tendent l’univers ».

Cette manifestation a été inaugurée par l’Ambassadeur de la République islamique d’Iran auprès de l’UNESCO, qui a invité la Directrice générale à dévoiler un tapis ayant pour titre « Symbole de paix », offert en cadeau à l’UNESCO.

Parallèlement à la table ronde, une exposition sur les riches traditions du Khorasan du Sud, province natale de Birjandi, a été inaugurée à l’UNESCO. Ces traditions incluent notamment la musique des Bakhshis, inscrite sur la Liste du patrimoine immatériel. D’autres formes d’expression artistique, telles que les rituels du Pahlevani et du Zoorkhanei, feront l’objet de démonstrations dans le cadre de la célébration de l’anniversaire de Birjandi.

 




<- retour vers Toutes les actualités