14.01.2009 -

Des lauréats chinois et égyptien récompensés par le Prix 2008 UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al Khalifa

Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a décerné le Prix UNESCO-Roi Hamad Bin Isa Al Khalifa pour l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'éducation à deux lauréats chinois et égyptien, respectivement Zhang Deming et Hoda Baraka.

Au cours de la cérémonie, qui a eu lieu le 14 janvier au siège de l'UNESCO en présence du ministre de l'Education de Bahreïn, Majed Bin Ali Al-Noaimi, le Directeur général a remis à chacun des lauréats un diplôme ainsi que la somme de 25 000 dollars.

 

Le professeur Zhang Deming, président de la Shangaï TV University, a reçu le Prix au nom de son université pour son Projet Faire du fossé numérique une chance numérique, projet de création d'un système d'apprentissage numérique permanent à Shangaï. Celui-ci dessert 230 centres de formation communautaires de la région et vise à répondre aux besoins de formation aux TIC des étudiants, des formateurs, des salariés, des personnes âgées et du public en général.

 

Le projet est exemplaire tant par sa qualité que par son ampleur. Via satellite ou via des systèmes en réseau, le programme met des ressources éducatives numériques à disposition des habitants de zones isolées et sous-développées de Chine, notamment en formant les enseignants des zones rurales et en fournissant aux écoles de ces zones des services et ressources en matière de TIC. Le programme fournit aussi un appui à la formation permanente des quatre millions d'habitants de Shangaï et d'un nombre équivalent de travailleurs migrants. Il est envisagé d'utiliser le programme pour aider des pays en développement d'Afrique et d'Asie à mettre en œuvre des systèmes de formation permanente.

 

Le Dr. Hoda Baraka, du ministère égyptien des Technologies de l'information et de la communication, honorée pour son rôle moteur dans la mise en place de plusieurs projets nationaux concernant les TIC dans l'éducation. Il s'agit notamment du ICT-In-Education Programme : Toward Ubiquitous Reachability to All Learners, une série de programmes pilotes visant à promouvoir l'accès de tous les citoyens égyptiens aux TIC, et de l'Initiative égyptienne d'éducation, qui couvre 2 000 écoles, 17 universités publiques et 1 000 clubs technologiques. Elle a formé plus de 64 000 enseignants et fourni des connaissances de base sur les TIC à 45 000 maîtres et directeurs d'écoles. Ces différents projets nationaux visent à promouvoir l'utilisation des TIC dans l'éducation afin d'améliorer la qualité de celle-ci, de lutter contre l'analphabétisme et de fournir une éducation plus juste, prenant en compte les problèmes d'égalité des sexes, dans les zones isolées.

 

Les deux lauréats ont été choisis parmi 67 projets de 47 <a href="#countries">[*]</a> Etats membres ou observateurs. Le Prix a été créé en 2005 et il est placé sous le patronage du Roi Hamad Bin Isa Al Khalifa du Royaume de Bahreïn.

 

 

-----------

<a name="countries"></a>* Afrique du Sud, Arabie saoudite, Australie, Bahamas, Bangladesh, Bolivie, Chili, Chine, Colombie, Costa Rica, Cuba, Egypte, Equateur, Etats-Unis d'Amérique, Ethiopie, ex-République yougoslave de Macédoine, Fédération de Russie, France, Géorgie, Grèce, Guatemala, Honduras, Hongrie, Inde, Iran, Jordanie, Koweït, Lettonie, Liban, Malaisie, Maroc, Mexique, Népal, Nouvelle-Zélande, Ouzbékistan, Pakistan, Paraguay, Pérou, Qatar, République démocratique du Congo, République dominicaine, République tchèque, Rwanda, Slovaquie, Territoires palestiniens, Thaïlande, Venezuela.




<- retour vers Toutes les actualités