17.06.2014 - UNESCOPRESS

La Ville de Potosí (Etat plurinational de Bolivie) ajoutée à la Liste du patrimoine mondial en péril

© Danielle PeireraCity of Potosi (Bolivia)

Le Comité du patrimoine mondial réuni à Doha (Qatar) a inscrit la Ville de Potosí (Etat plurinational de Bolivie) sur la Liste du patrimoine en péril en raison de des activités minières incessantes et incontrôlées dans la montagne du Cerro Rico qui risquent de dégrader le site.

Au XVIe siècle, Potosí était considérée comme le plus grand complexe industriel du monde. L’extraction du minerai d’argent était assurée par une série de moulins à eau. L’ensemble actuel comprend les monuments industriels du Cerro Rico, où l’eau est amenée par un système compliqué d’aqueducs et de lacs artificiels, la ville coloniale avec la Casa de la Moneda, l’église de San Lorenzo, des demeures nobles et les « barrios mitayos » qui étaient les quartiers ouvriers.

Dans sa décision, le Comité a mis en avant la dégradation potentielle du site historique provoquée par l’exploitation minière ; l’instabilité et le risque d’effondrement du Cerro Rico ; les carences en matière de conservation ; l’application inefficace en matière de protection et les impacts environnementaux sur le complexe hydraulique qui affecte à son tour le tissu historique et la population locale.

La ville de Potosí a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 1987.

La 38e session du Comité du patrimoine mondial a commencé le 15 juin et se poursuivra jusqu’au 25 juin, sous la présidence de la Sheikha Al Mayassa Bint Hamad Bin Khalifa Al Thani.

***

Les travaux du Comité peuvent être suivis en ligne à l’adresse suivante : http://whc.unesco.org/

 

Contact médias à Doha : Sue Williams, Service de presse de l’UNESCO, s.williams@unesco.org, +33(0)6 15 92 93 62 ou +974 503 166 09




<- retour vers Toutes les actualités