06.11.2017 - UNESCO Office in Dakar

Coup de projecteur sur les Cercles mégalithiques de Sénégambie

©Layepro

Paysage sacré qui s’est constitué sur plus de 1500 ans, les Cercles mégalithiques de Sénégambie représentent une référence majeure de l’Histoire sénégambienne qui reste pourtant méconnue, les Cercles étant encore souvent entourés de mystère. Ces dernières années sont néanmoins marquées par l’accumulation de nouvelles connaissances, ainsi que par des efforts pour rendre accessibles ces découvertes à un large public. C’est le cas actuellement à l’Alliance Française de Kaolack, où l’exposition « Mégalithes du Sénégal et de Gambie : dix ans de recherches archéologiques concernant la nécropole mégalithique de Wanar » propose de lever le voile sur ce précieux témoignage du passé.

Inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en 2006, les quatre sites de Sine Ngayène, Wanar, Wassu et Kerbatch – répartis le long de la frontière sénégambienne – représentent une concentration unique de plus de 1000 monuments porteurs d’une valeur universelle exceptionnelle. En effet, ces assemblages de pierres de latérite soigneusement taillées et leurs monticules funéraires associés – les tumili – permettent d’en apprendre davantage sur les vestiges d’une société prospère et organisée, à travers sa maîtrise de techniques précises sophistiquées mais aussi ses pratiques sépulcrales anciennes : rites de mise au tombeau, funérailles, ancestralisation du défunt…

Des efforts croissants sont à l’œuvre depuis plusieurs années pour conserver et mettre en valeur ces mégalithes. En tant que site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, les Cercles mégalithiques ont dernièrement été dotés d’un plan de gestion afin de mettre en œuvre une stratégie de conservation durable, suivant une logique d’inclusion des communautés locales vivant autour. Ce travail qui a reçu le soutien du Fonds du patrimoine mondial, est le fruit d’une coopération entre le Centre national pour l’Art de la Gambie et la Direction du Patrimoine Culturel du Sénégal.

De plus, l’exposition qui se tient à l’Alliance Française de Kaolack du 2 novembre au 4 décembre 2017 : « Mégalithes du Sénégal et de Gambie : dix ans de recherches archéologiques concernant la nécropole mégalithique de Wanar » est le résultat de plusieurs campagnes de fouilles archéologiques à l’œuvre depuis 2005. Elle propose ainsi de mieux comprendre la recherche archéologique, mais aussi de lever le voile sur la vie spirituelle et la conception du monde de cette civilisation éteinte. Ces fouilles sont une source de connaissance primordiale sur les temps primitifs et ont permis des avancées notables, toutefois beaucoup de questions restent encore en suspens ou soulèvent des interrogations nouvelles. Par ailleurs, ces monuments protohistoriques restent très peu connus alors même qu’ils représentent un témoignage essentiel de l’histoire protohistorique sénégambienne. En effet, ces impressionnantes édifications sont encore souvent entourées de mystère et font l’objet de nombreuses spéculations.

Il apparaît donc essentiel aujourd’hui de continuer à apporter une attention accrue aux Cercles mégalithiques de Sénégambie, de poursuivre la recherche, mais aussi de s’efforcer de transmettre aux populations les clés pour comprendre et s’approprier la vie de leurs ancêtres à travers ce passé qui représente un pan de l’histoire précoloniale encore insuffisamment mis en valeur.

Ressources :

Les Cercles mégalithiques de Sénégambie sur le site du Centre du Patrimoine mondial

Plan de gestion 2017-2021 des Mégalithes de Sénégambie

Alliance Française de Kaolack

Site de la mission archéologique de Wanar




<- retour vers Toutes les actualités