06.05.2014 - UNESCO Office in Dakar

La Culture dans l’agenda post-2015 : La voix de l’Afrique

Quatre ministres africains de la Culture ont pris part à la réunion de haut niveau organisée par le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies le 5 mai 2014.

Ces quatre ministres qui représentent toute l’Afrique sub-saharienne sont :

  • SE Madame Vatma Vall Mint Soueina, Ministre de la Culture et des Sports de la République Islamique de Mauritanie
  • SE Madame Diallo Ramatoulaye N'Diaye, Ministre de la Culture au Mali
  • SE Monsieur Mario Lucio Sousa, Ministre de la Culture de la République du Cabo Verde
  • SE Maurice Kouakou Bandama, Ministre de la Culture et de la Francophonie en Côte d’Ivoire.

 Le débat de cette semaine est le deuxième débat thématique portant sur la culture et le développement durable dans l’Agenda post 2015, à New York. Cette initiative marque les efforts de plaidoyer menés actuellement par l’UNESCO en vue d’intégrer la Culture dans l’agenda de développement post-2015.

Il est aujourd’hui difficile de parler de développement sans la Culture. C’est en effet, ce qu’ont compris les acteurs et décideurs de développement qui reconnaissent le lien direct entre la culture et les trois autres piliers du développement à savoir, l’économie, le social et l’environnement, tout en admettant que la culture est un moteur et un facteur de développement durable, tel que cela a été souligné dans la résolution de l’Assemblée générale.

« Nous voulons simplement remettre au cœur du débat sur le développement, la culture qui est à la base de la créativité, de l’innovation et du lien social […], les limites des modèles actuels résident justement dans l’hégémonie accordée à l’économie sur le social, l’environnement et les droits » affirme Francisco d’Almeida, Directeur de l’Association Culture et Développement »

Un sujet complexe

La culture est certes un sujet complexe, cependant les expériences de ces dernières années, y compris en Afrique ont montré qu’il était possible de mettre en œuvre des initiatives à grande échelle dans le cadre de la thématique Culture et développement. Une publication de l’UNESCO met en exergue les résultats des 18 Programmes du Fonds pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, financés par le gouvernement Espagnol, qui ont été mis en œuvre dans le monde entier sous le volet thématique Culture et Développement ».

C’est d’ailleurs, afin de discuter cette initiative que le Bureau régional de l’UNESCO Dakar avait organisé, le 19 février 2014 une table ronde où acteurs et entrepreneurs culturels, partenaires techniques et financiers ont notamment échangé sur la culture et le développement dans le cadre de l’agenda post-2015.

Francisco d’Almeida, Directeur de l’ONG Culture et développement, partenaire fidèle du BREDA, partage son point de vue et son expérience sur la question.




<- retour vers Toutes les actualités