07.12.2013 - UNESCO Office in Yaoundé

Développement des compétences psychosociales liées à l’éducation au VIH&SIDA

Les participants de l'atelier © UNESCO

Améliorer les acquis des élèves en matière de compétences relatives à la protection contre le VIH&SIDA, tel est l’objectif de l’atelier sous-régional de mise en œuvre effective des méthodes actives pour le développement des compétences psychosociales liées à l’éducation au VIH&SIDA, tenu à Douala du 04 au 08 novembre 2013.

La rencontre de Douala, qui a regroupé 38 cadres pédagogiques des ministères en charge de l’éducation du Congo (MEPSA et METPFQE), du Tchad (MEFA et MESFP) et du Cameroun (MINEDUB et MINESEC) ainsi que 9 staffs de l’UNESCO et du Bureau international d’éducation de l’UNESCO (BIE-UNESCO), visait à combler un besoin pratique et à améliorer la qualité de l’éducation. Si la plupart des enseignants sont bien conscients de l’importance de développer des compétences chez leurs élèves, ils se trouvent souvent dépourvus de matériels les aidant concrètement à mettre en œuvre une telle approche et renoncent ainsi à changer leur pratique. Ainsi, lors de l’atelier technique, tenu du 26 au 28 août 2013, à Yaoundé, sur le développement des compétences psychosociales liées à l’éducation au VIH&SIDA chez les apprenants, les participants du Cameroun, du Congo et du Tchad ont sollicité de l’UNESCO l’élaboration d’un outil pratique de mise en œuvre des méthodes pédagogiques actives et une formation de formateurs en la matière.
L’assise était donc l’occasion de consolider un outil méthodologique adapté aux différents contextes des pays représentés, précisant pas à pas comment atteindre telle(s) compétence(s) psychosociale(s) en décrivant précisément l’objectif principal, le nombre de séances à consacrer, la méthode à privilégier, les connaissances à acquérir, les questions à soulever chez les élèves, etc. En somme, le cheminement complet à suivre pour parvenir au développement de la compétence en jeu.
Les participants ont eu la possibilité d’entrevoir la réalité locale des écoles camerounaises par la visite de deux écoles, le lycée technique de Bonadoumbé et l’école publique de New-Bell-Bassa. La délégation y a observé des leçons qui montrent les modes d’insertion des contenus VIH&SIDA dans le processus enseignement/apprentissage au niveau du primaire et du secondaire, suivies d’un carrefour pédagogique avec le personnel enseignant et administratif sur les séquences didactiques dispensées et l’initiative d’éducation au VIH et SIDA en général.
Les assises ont été closes par l’indication des étapes suivantes notamment la finalisation de la rédaction du guide pratique par le BIE dont la version adaptée au contexte des pays sera partagée pour amélioration et validation des pays avant sa reproduction en vue de la formation des enseignants pour une traduction rapide et concrète dans les écoles.

Rapport de l'atelier




<- retour vers Toutes les actualités