21.05.2014 - ODG

La Directrice générale s’inquiète de l’impact des inondations en Europe du Sud-est

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a écrit aujourd'hui aux Présidents de la Serbie, de la Bosnie-Herzégovine et de la Croatie, pour exprimer sa profonde inquiétude quant à l'impact dévastateur des inondations dans la région. Des centaines de milliers de personnes ont été touchées par ce qui est l'une des pires catastrophes naturelles que la région ait connu récemment. De nombreuses victimes ont encore besoin d’un soutien immédiat.

«Je tiens à présenter mes plus sincères condoléances aux personnes touchées par cette catastrophe naturelle », a déclaré la Directrice générale. « Je salue les autorités nationales pour leur gestion de la situation, ainsi que la solidarité des Etats voisins et de la communauté internationale. A ce moment critique, il est essentiel qu’elle soit renforcée pour permettre le secours et la reconstruction. Alors que des centaines d’écoles et de nombreux sites culturels ont été directement touchés, l’UNESCO est prête à soutenir le processus de reconstruction ».

Avec ses partenaires des Nations Unies, l’UNESCO soutient les autorités nationales pour évaluer l’impact du désastre sur le système éducatif, l’héritage culturel et les médias.




<- retour vers Toutes les actualités