11.04.2008 -

Le Directeur général condamne les meurtres des journalistes mexicaines Felicitas Martínez Sánchez et Teresa Bautista Merino

Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd'hui les meurtres de Felicitas Martínez Sánchez et Teresa Bautista Merino, deux animatrices d'une radio communautaire, tuées dans une embuscade le 7 avril dans l'Etat de Oaxaca (Mexique).

« Je condamne les meurtres de Felicitas Martínez Sánchez et Teresa Bautista Merino », a déclaré le Directeur général, qui a ajouté : « Tuer des journalistes constitue un crime odieux qui touche l'ensemble de la société car il sape le droits des citoyens à participer à un débat informé et à faire des choix politiques de façon éclairée ».

 

Felicitas Martínez Sánchez et Teresa Bautista Merino, âgées respectivement de 21 et 24 ans, sont tombées dans une embuscade sur une route de l'Etat de Oaxaca. Quatre autres personnes ont été blessées lors de cette attaque.

 

Selon le Centro Nacional de Comunicación Social (CENCOS) et Article 19, les journalistes ont été tuées alors qu'elles travaillaient pour La Voz que rompe el silencio (La voix qui rompt le silence), une radio communautaire basée à San Juan Copala (Oaxaca) qui emploie des jeunes et des adolescents de la communauté indigène triqui.

 

L'UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d'expression et la liberté de la presse. L'article 1 de son Acte constitutif déclare que l'Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». Pour y parvenir l'Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d'information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu'elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l'image...»




<- retour vers Toutes les actualités