30.11.2007 -

Le Directeur général de l'UNESCO condamne le meurtre du journaliste Zubair Ahmed Mujahid

Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd'hui l'assassinat du journaliste pakistanais Zubair Ahmed Mujahid, exprimant en outre sa vive préoccupation face aux menaces grandissantes qui pèsent sur la liberté d'expression dans le pays.

« Je condamne le meurtre de Zubair Ahmed Mujahid, » a déclaré le Directeur général. « M. Mujahid était un journaliste engagé qui faisait entendre la voix des plus pauvres, démontrant ainsi le rôle primordial que les médias peuvent jouer en faveur de la transparence et de l'Etat de droit ». Il a ajouté : « Je suis particulièrement préoccupé par les conditions de travail des journalistes au Pakistan, soumis à la double pression que représente la multiplication des crimes odieux, tel que celui perpétré à l'encontre de M. Mujahid, et la proclamation de l'état d'urgence. Je demande de nouveau aux autorités de faire tout ce qui est en leur pouvoir afin de retrouver la voie de la démocratie et celle de la liberté d'expression, qui en est le corollaire. »

 

Zubair Ahmed Mujahid a été abattu le 23 novembre dans la province de Sindh, au sud du pays. Il était l'auteur d'une chronique hebdomadaire dans le journal Jang. Il est le sixième journaliste pakistanais assassiné depuis le début de cette année.

 

L'UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d'expression et la liberté de la presse. En vertu de l'article 1 de son Acte constitutif, l'Organisation se doit « d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples. » Pour y parvenir l'Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d'information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu'elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l'image... »




<- retour vers Toutes les actualités