15.01.2013 - UNESCOPRESS

La Directrice générale dénonce le meurtre du journaliste de radio communautaire tanzanien Issa Ngumba

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a demandé aujourd’hui qu’une enquête soit menée sur le meurtre du journaliste tanzanien travaillant pour une radio communautaire Issa Ngumba survenu au début du mois de janvier.

« Je condamne le meurtre d’Issa Ngumba », a déclaré la Directrice générale. « Je suis sûre que les autorités feront tout ce qui est en leur pouvoir pour élucider ce crime. Il est essentiel que les auteurs des attaques visant les travailleurs des médias soient poursuivis pour que soit respecté le droit de l’homme fondamental à la liberté d’expression. La sécurité participe de la capacité des journalistes à alimenter le débat public, élément constitutif de toute démocratie ».

            Issa Ngumba, 45 ans, journaliste à Radio Kwizera, a été retrouvé mort dans la forêt de Kajuhuleta le 8 janvier, trois jours après avoir été porté disparu. D’après des informations parues dans les médias, son corps porte des traces  de strangulation ou de pendaison.

            Issa Ngumba est le deuxième journaliste tué en Tanzanie au cours des derniers mois. Tous deux figurent dans le Mémorial UNESCO des journalistes assassinés.

****

Contact médias : Sylvie Coudray, +33 (0) 1 45 68 42 12, s.coudray(at)unesco.org

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».

 

 




<- retour vers Toutes les actualités