08.04.2011 - ODG

La Directrice générale renforce la coopération avec la Zambie

© UNESCO - La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, avec M. Rupiah Banda, Président de la République de Zambie, le 4 avril 2011, lors d’une visite officielle dans le pays.

Soulignant l’importance de l’éducation et de la formation des enseignants, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a élargi les principaux domaines de coopération de l’Organisation avec la Zambie lors de sa visite officielle dans le pays, du 3 au 6 avril 2011.

Le 4 avril, la Directrice générale s’est rendue au palais présidentiel pour y rencontrer le Président de la République, M. Rupiah Banda. À l’issue d’un examen détaillé du système éducatif zambien, Irina Bokova s’est félicitée de la loi sur l’éducation adoptée à l’initiative du Gouvernement zambien et a encouragé celui-ci à mettre en œuvre les réformes nécessaires. Elle a insisté sur le rôle fondamental de l’éducation dans la lutte contre la pauvreté et a conseillé d’intégrer des mesures en faveur de l’égalité des genres dans toutes les politiques nationales. Les questions relatives à l’égalité des genres, a-t-elle déclaré, sont déterminantes pour la maîtrise de l’épidémie de SIDA, mais aussi comme leviers stratégiques propres à assurer des moyens de subsistance durables et la sécurité alimentaire.

Irina Bokova a souligné l’importance de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) pour le développement durable et a appelé l’attention sur le fait que l’éducation était un facteur d’autonomisation. Rappelant que l’Afrique est l’une des priorités de l’UNESCO, elle a réaffirmé la nécessité de développer plus avant la science, la technologie et l’innovation dans le continent. La Directrice générale a exprimé son soutien au processus démocratique et a conclu en remerciant le Président Banda de sa chaleureuse hospitalité.

Au cours de ses entretiens avec le Ministre des affaires étrangères, M. Kabinga Pande, et le Ministre des sciences, de la technologie et de la formation professionnelle, M. Peter Daka, la Directrice générale a insisté sur le pouvoir de l’éducation de rendre le développement durable, et elle s’est penchée sur les activités prévues par l’UNESCO dans ce domaine, concernant notamment la formation des enseignants, l’éducation des filles et la formation professionnelle. Elle a rappelé que l’UNESCO allait procéder en 2011 à un vaste réexamen de ses politiques en la matière.

Les discussions d’Irina Bokova avec les autorités ont porté aussi sur la promotion de l’égalité des genres et du développement d’industries culturelles viables, également susceptibles de favoriser le tourisme, comme moyens d’assurer le développement.

Au cours de son séjour, Irina Bokova a en outre tenu des réunions de travail avec la Coordonnatrice résidente des Nations Unies en Zambie, Mme Kanni Wignaraja, et le Secrétaire général de la Commission nationale zambienne pour l’UNESCO, M. Ronald Kaulule.




<- retour vers Toutes les actualités