03.07.2009 -

Le Directeur général s’associe à l’appel du G8 invitant Téhéran à respecter les droits de l’homme

Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a manifesté aujourd’hui son appui total à la déclaration des ministres des Affaires étrangères des pays du G8, réunis à Trieste (Italie) le 26 juin, qui exhorte l’Iran « à respecter les droits fondamentaux de l’homme, notamment la liberté d’expression, comme le stipulent les traités internationaux que ce pays a ratifiés ».

Le Directeur général a exprimé ses inquiétudes pour la liberté de la presse en Iran. Des restrictions ont été imposées aux journalistes, tant nationaux qu’étrangers, les empêchant d’exercer librement leur profession. On mentionne aussi plusieurs arrestations de journalistes, des restrictions en matière d’accès à internet et la fermeture de certains sites.

Koïchiro Matsuura a ajouté : « Partout dans le monde et quelles que soient les circonstances, la liberté d’expression et la liberté de la presse sont des droits fondamentaux. Rien ne saurait justifier qu’on y porte atteinte ».

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies ayant pour mission de défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse.




<- retour vers Toutes les actualités