17.01.2014 - Culture Sector

Autonomisation des femmes rurales en Jordanie et conservation du patrimoine pour le développement durable

Le 18 janvier 2014 est lancé en Jordanie un projet conjoint entre l'UNESCO et ONU-Femmes « Autonomisation des femmes rurales à travers la gestion et la préservation du site archéologique de l'Umm el-Jimal». Les activités menées par les femmes seront génératrices de revenus, en droite ligne du plaidoyer pour le renforcement du rôle de la culture dans le développement durable.

Ce projet a été financé à hauteur de 108 000 USD par ONU-Femmes et l’UNESCO mais des ressources supplémentaires seront nécessaires pour le mener à bien sur une période de deux ans et demi. En coopération avec le Ministère du Tourisme et des Antiquités jordanien et son Département des Antiquités, le projet vise à autonomiser les femmes d’Umm el-Jimal en leur donnant l’opportunité de contribuer à la gestion et la promotion du site archéologique du village.

Umm el-Jimal est à la fois un village moderne et un site archéologique situé dans la plaine semi-aride du Hauran dans le gouvernorat de Mafraq, juste au sud de la frontière syrienne, à quelques kilomètres du camp de réfugiés de Za'tari. Mafraq est le gouvernorat ayant les taux de pauvreté et d'analphabétisme les plus élevés en Jordanie, et Umm el-Jimal est l'une des poches de pauvreté de la Jordanie. La très faible participation des femmes à la vie économique de la région découle notamment de la place centrale qu’occupe le système patriarcal.

Le projet sera géré en synergie avec le Projet Umm el-Jimal qui depuis le 1972 a fouillé le site en impliquant la communauté locale. Ce site  figure sur la liste indicative du Patrimoine mondial à l'UNESCO et représente une grande opportunité de développement pour la communauté locale.

40 femmes, âgées de 20 à 50 ans, dont la plupart sans emploi,  célibataires et avec un faible niveau d’éducation seront impliquées dans le projet. Les villageoises bénéficieront d’un programme de développement des capacités et d’une sensibilisation à la valeur du site, en vue de développer et de promouvoir Umm el-Jimal comme une destination responsable et durable du tourisme.

Elles développeront ainsi  leurs aptitudes à gérer et promouvoir un site archéologique ; les résultats attendus démontreront leur capacité à générer des revenus via des activités bénéfiques à la communauté, à promouvoir le site d’Umm el-Jimal à l’échelle nationale et enfin, à partager leur expérience avec d’autres Jordaniennes sur des projets similaires dans d’autres régions du pays. A long terme, cette initiative débouchera sur l’ouverture d’un centre communautaire et surtout, à la hausse du tourisme dans cette région du pays, sachant que le tourisme est le deuxième secteur générateur de revenus pour le PIB jordanien.

La région arabe connaît un taux de chômage parmi les plus élevés du monde, notamment s’agissant de l’emploi des femmes. En  2010, la Jordanie atteignait 21,7% de chômage pour les femmes de plus de 15 ans contre 10,4% des hommes selon l’étude menée par la Commission nationale jordanienne pour les femmes.  




<- retour vers Toutes les actualités