15.10.2002 -

La Conférence ministérielle européenne pour le Sommet mondial sur la société de l'information se tiendra le mois prochain en Roumanie

Adopter un plan d'action pour la société de l'information, tel est le but de la Conférence pan-européenne ministérielle pour le Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) qui se tiendra le mois prochain à Bucarest, en Roumanie. Une conférence de l'UNESCO qui s'est tenue en Allemagne quelques mois auparavant avait déja permis la formulation de recommandations très ciblées destinées à renforcer la position de l'Europe dans le processus de préparation du Sommet.

Ainsi, la Conférence de Bucarest réunira du 7 au 9 novembre prochains des représentants des gouvernements, des organisations internationales, du secteur privé et de la société civile. S'intéressant au premier chef à la situation européenne, cet événement ne manquera cependant pas de préserver un équilibre entre spécificités régionales et thématiques générales, selon le voeu des organisateurs.

 

La Conférence de Bucarest sera ainsi une occasion de présenter les diverses stratégies nationales mais également de développer une plate-forme de dialogue au niveau européen sur un grand nombre de sujets tels que la gouvernance électronique, la définition de partenariats ou les conditions d'un dialogue fécond entre gouvernements, secteur privé et société civile. La rencontre aboutira ainsi à des rapports et propositions pour les débats thématiques de la première phase du Sommet, à Genève, en Suisse, en décembre 2003.

 

Les participants de la pré-conférence européenne de l'UNESCO pour le Sommet, qui s'est tenue les 26 et 27 juin derniers à Mayence, en Allemagne, ont rappelé que la société de l'information devait être fondée sur le concept de développement durable. Dans leur déclaration finale, les 150 participants originaires de 48 pays européens ont rappelé qu'un des principaux défis de la société de l'information sera d'assurer l'accès aux ressources de l'information et de la communication à tous, en tout lieu et à tout moment et ce, à des conditions équitables.

 

Le succès du Sommet mondial dépendra ainsi largement de la conclusion d'accords sur les grands principes qui doivent guider la construction de la société de l'information, particulièrement dans la perspective de la mondialisation en cours des réseaux et services de communication et d'information, ont souligné les experts réunis à Mayence. Ils ont aussi reconnu l'existence d'intérêts divergents qui influencent le développement de la société de l'information et la diversité des cultures et valeurs des différentes sociétés appelées à se rencontrer dans la société de l'information.

 

A Bucarest, le Fonds Infodev du PNUD "Conference Scholarship" financera la venue de participants pour une somme totale de 25,000 dollars US. Cette initiative est destinée à permettre la participation d'intervenants incontournables venus des pays de l'Europe orientale à la Conférence de Bucarest.




<- retour vers Toutes les actualités