26.10.2011 - UNESCO

Intégration de l’approche genre pour les formateurs en journalisme namibiens

L’UNESCO et Gender Links organisent le 27 octobre 2011 un atelier d’une journée pour présenter un cours sur l’intégration de l’approche genre dans l’enseignement en journalisme et communication, et recueillir l’avis des professeurs de l’Université de Namibie (UNAM) et de l’Ecole polytechnique de Namibie (PON).

La conception de ce cours s’inspire des conclusions et recommandations de l’audit de 2011 sur le genre dans l’enseignement du journalisme et de la communication en Afrique australe. L’étude s’attache à analyser la structure hommes-femmes des départements de communication et journalisme des établissements du troisième degré, ainsi que les cours dispensés. Il ressort que le traitement des matières dépend du professeur et qu’il n’est pas tenu compte des questions de genre de manière systématique.

Le cours sur l’intégration de l’approche genre dans l’enseignement, l’évaluation et le contenu des cours de journalisme et communication est une réponse directe aux enseignants de ces disciplines pour leur montrer comment tenir compte des questions de genre dans leur travail. L’atelier est destiné à présenter le cours aux professeurs de l’Université de Namibie (UNAM) et de l’Ecole polytechnique de Namibie (PON), et à recueillir les réactions et les avis des participants concernant le contenu, la méthodologie et le déroulement du cours.

Le cours devrait être amélioré avant d’être proposé aux professeurs de l’Afrique australe, afin de les aider à intégrer l’approche genre dans l’enseignement, l’évaluation et le contenu des cours. Ce processus doit aboutir à une intégration systématique de l’approche genre dans les programmes d’enseignement de journalisme et communication de plusieurs établissements de la région d’ici 2015. Le cours sera également intégré au programme de l’institut de formation de Gender Links.

L’UNESCO se mobilise pour défendre les droits des femmes et des jeunes filles en menant des actions de sensibilisation sur les questions de genre et les inégalités entre les sexes. Les médias peuvent être un puissant catalyseur de l’autonomisation des femmes (objectif 3 du Millénaire pour le développement) et constituent une composante importante du projet du Fonds pour la réalisation des OMD (F-OMD) intitulé « Setting things right towards gender equality and equity ».




<- retour vers Toutes les actualités