13.05.2012 - Secteur des sciences exactes et naturelles

Les Géoparcs discutent de la gestion des risques géologiques

© Unzen Volcanic Area Global Geopark

Les réflexions menées suite à la triple catastrophe qui s'est produite au Japon un peu plus d'un an ont, pour la plupart des orateurs présents lors de l'ouverture de la 5ème Conférence internationale sur les Géoparcs de l'UNESCO, porté sur la nécessité d'utiliser les Géoparcs pour enseigner et apprendre à la société comment réduire les risques associés à des risques géologiques.

La conférence a débuté le 12 mai 2012 au sein du Géoparc mondial de la zone volcanique d’Unzen de la Préfecture de Nagasaki, au Japon. L'événement ouvert par un panel de dignitaires dont le Vice-chancelier du Ministère de l'environnement a été honoré par la présence du prince et la princesse Akishino de la Famille impériale japonaise.

Outre les discussions courantes relatives au rôle des Géoparcs en matière de préservation du géo-patrimoine, de géo-éducation et le développement durable des communautés locales, cette conférence s’est concentrée plus particulièrement sur les risques géologiques et sur les mesures à prendre suite un sinistre.

Plus de 580 participants venant de 31 pays se sont inscrits à cette conférence, qui s’est tenue dans le Géoparc de la zone volcanique d’Unzen. Celui-ci héberge la plus jeune montagne du Japon du nom d’Heisei Shinzan, qui est née de coulées pyroclastiques lors des éruptions survenues entre 1991 et 1995. Le centre des conférences lui-même a été construit sur une friche sous-tendue par les débris de ce flux.

Un Géoparc est un espace constitué d’un patrimoine géologique d'importance internationale, dont les caractéristiques sont utiles pour promouvoir le développement durable des communautés locales qui y vivent. Tous les Géoparcs mondiaux doivent développer et exploiter des programmes éducatifs pour faire connaître le patrimoine géologique et ses liens avec d'autres aspects de notre héritage tant naturel, culturel qu’immatériel.

L'UNESCO apporte son soutien ad hoc à des initiatives mises en place par des Géoparcs nationaux et coordonnées par le Réseau mondial des Géoparcs (GGN). Ces initiatives nationales permettent aux Géoparcs de profiter pleinement de leur appartenance à un Réseau mondial d'échanges et de coopération du patrimoine géologique. Le réseau a été lancé en 2004 avec le soutien de l'UNESCO dans le but d'encourager la coopération entre experts du patrimoine géologique et praticiens.

Liens:

 





<- retour vers Toutes les actualités