03.10.2012 - ODG

Des marathoniens grecs font un don à l’UNESCO

© UNESCO/Landry Rukingamubiri - From left to right : The Director-General flanked by Ambassador Theodoras Passas and Mr Kostas Panagopoulos (from far left) and Alternate Minister Mr Theodoros Paptheodoru and Ms Maria-Etakerini Papchristopoulou-Tzitzikosta (right).

Le Président de l’association hellénique d’athlétisme amateur (SEGAS) a remis à la Directrice générale un chèque correspondant aux fonds collectés lors de l’édition 2011 du Marathon classique d’Athènes au profit de l’éducation des filles en Afrique, à l’occasion d’une réunion qui s’est tenue à l’UNESCO, le 3 octobre 2012.

 

« Nous sommes heureux et fiers, malgré la crise, que la majorité des participants au Marathon classique d’Athènes ait fait un don, prouvant par ce geste que le peuple grec peut surmonter l’adversité et aider ceux qui sont dans le besoin », a déclaré le Président de la SEGAS,  M. Kostas Panagopoulos, en remettant le chèque à Mme Bokova. « Le marathon  de quatre jours est aussi une passerelle entre le mythe et l’histoire, il est aussi affaire de valeurs, de solidarité et de responsabilité sociale. » S. E. M. Theodoros Passas, Ambassadeur et Délégué permanent de la Grèce auprès de l'UNESCO, a déclaré pour sa part que ce don « illustre notre volonté, en ces temps difficiles, d’être présents au côté de la communauté internationale et de travailler ensemble », en soulignant que ce chèque de 100 000 euros représente les contributions volontaires collectées pendant l’édition 2011 du Marathon.

La Directrice générale a chaleureusement remercié la délégation grecque de haut niveau, qui se composait de M. Theodoros Papatheodoru, Secrétaire d’État à l’éducation, aux cultes, à la culture et aux sports, en soulignant l’à-propos et la signification de ce geste. « Cette initiative intervient dans une période critique pour l’Organisation. Elle vient apporter son appui à l’éducation des filles en Afrique, une priorité de l’UNESCO et la voie à suivre pour édifier des sociétés plus inclusives. Elle est porteuse d’un message fort adressé à la communauté élargie de l’UNESCO », a déclaré la Directrice générale. « Que ce don soit le fruit de contributions volontaires illustre la grandeur d’esprit et la résilience du peuple grec et sa conviction que ce qui importe avant tout est de se préoccuper des autres,  des valeurs et du monde. »

Mme Maria-Ekaterini Papachristopoulou-Tzitzikosta, la Présidente de la Commission nationale grecque pour l’UNESCO, a été la force motrice à l’origine d’un accord signé en 2011 avec la SEGAS visant à appuyer des programmes et des projets de l’UNESCO en faveur de l’éducation des filles en Afrique. La contribution a été remise en sa présence le
3 octobre.

 




<- retour vers Toutes les actualités