16.05.2012 - ODG

Patrimoine et créativité à Hangzhou

©UNESCO/Cynthia GuttmanUNESCO Director-General Irina Bokova with Mayor Shao Zhanwei with certificate designating Hangzhou Creative City of Crafts and Folk Arts.

Marco Polo a dépeint Hangzhou comme la plus belle ville du monde, et un poète chinois du XIIIe siècle a écrit à son propos : « Au ciel il y a le paradis, et sur terre il y a Hangzhou ».

Aujourd’hui, Hangzhou compte parmi les villes les plus dynamiques de Chine, une ville où l’alliance du patrimoine et de la créativité constitue un atout pour le développement. Le 15 mai, la Directrice générale a présenté à son maire un certificat nommant Hangzhou « Ville UNESCO de l'artisanat et des arts populaires » et elle a visité le paysage culturel du lac de l’Ouest, un site célébré de tout temps par les poètes et les artistes et inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 2011.

« Les industries culturelles ont toujours été une priorité de notre gouvernement local », a déclaré le maire de la ville, Shao Zhanwei. « Aujourd’hui, elles représentent 12 % du PIB local, soit plus que les services financiers. Et leur part continue de croître. »

Félicitant le maire pour le développement impressionnant des industries créatives, la Directrice générale a rappelé l’importance d’inscrire le Réseau des villes créatives dans une réflexion plus large sur la culture et le développement. « La culture joue un grand rôle dans la constitution d’un environnement urbain durable. Elle crée des emplois, apporte des avantages en termes d’éducation et contribue à la cohésion sociale, en particulier dans les zones urbaines. » La Directrice générale a discuté avec le maire de l’éventualité d’organiser une conférence internationale sur la culture et le développement à Hangzhou en 2013.

Le maire a présenté plusieurs initiatives qui se donnent pour but d’élargir l’accès à la culture dans sa ville, notamment en vue d’encourager la lecture. L’entrée dans tous les musées et bibliothèques est gratuite, les habitants peuvent emprunter jusqu’à 200 livres par le biais d’Internet, et les travailleurs migrants ont la possibilité de passer leur heure de déjeuner à lire à la bibliothèque sans rien débourser.

La richesse de la tradition artisanale d’Hangzhou s’expose au Musée municipal des arts et de l’artisanat. En plus des collections permanentes qui occupent plusieurs étages, les visiteurs peuvent y voir des maîtres artisans penchés sur leur ouvrage de broderie, de sculpture sur bois et de calligraphie, tandis que des ateliers initient les enfants à la peinture de masques d’opéra et autres activités artistiques.

La Directrice générale a également félicité le maire Shao Zhanwei pour l’inscription du paysage culturel du lac de l’Ouest sur la Liste du patrimoine mondial. « Nous avons coutume de dire qu’une inscription n’est que la première étape d’un voyage de protection, de préservation et de gestion durable pour le bénéfice de la génération présente et des générations futures », a dit Irina Bokova. « L’UNESCO est prête à vous accompagner dans les mesures prises pour gérer durablement ce site admirable. » La Directrice générale a découvert ce site réputé pour ses îles, ses ponts, ses temples et ses pagodes qui composent un paysage harmonieux reflétant la paix et la « peinture de la nature ».




<- retour vers Toutes les actualités