12.09.2018 - Commission océanographique intergouvernementale

La COI-UNESCO et SUEZ renforcent leur partenariat en faveur de la protection de l'océan

© UNESCO/IOC - Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI, et Jean-Louis Chaussade, Directeur général de SUEZ, lors de la signature de l'accord de partenariat le 11 septembre 2018.

Dans le cadre du Forum des partenaires organisé par l’UNESCO les mardi 11 et mercredi 12 septembre 2018 en son Siège à Paris, Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale (COI), et Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de SUEZ, ont prolongé jusqu’en 2021 leur collaboration en signant un nouvel accord de partenariat en faveur de la protection de l’océan.

Principal régulateur du climat, l’océan est aujourd’hui menacé par une pollution sans précédent, à 80% d’origine terrestre. La présence des plastiques est particulièrement alarmante – on estime que 8 à 12 millions de tonnes sont déversées chaque année dans l’océan. La production mondiale de plastique s’élève à 300 millions de tonnes par an, dont à peine 25% sont recyclés.

Forte de son mandat unique et universel au sein du système des Nations Unies et de son expertise de terrain dans tous les bassins océaniques, la COI est fière de s’associer à SUEZ, dont le leadership au niveau mondial lui permet d’apporter des solutions concrètes et locales pour la préservation des ressources en eau, le recyclage et la valorisation des déchets, notamment plastiques. Le groupe contribue ainsi à la protection des milieux marins et renforce leur capacité à absorber l’impact du réchauffement climatique.

« En quelques années, l’alarme déclenchée sur l’état des océans devient un vacarme salutaire poussant à l’urgence d’agir : le réchauffement climatique, la pollution, l’urbanisation galopante des côtes, engendrent une dégradation sans précédent de la qualité des océans – première ressource en eau de la planète qui occupe plus de 70% de sa surface. Les actions à mettre en œuvre sont encore très nombreuses. Ce nouvel accord permettra à SUEZ et la COI-UNESCO d’aller encore plus loin dans la connaissance des océans et dans les actions à mettre en œuvre pour sa protection, » a déclaré Jean-Louis Chaussade, Directeur Général du Groupe SUEZ.

A travers ce partenariat, SUEZ s’engage à poursuivre les actions menées aux côtés de la COI depuis 2015 et à proposer des solutions pour réaffirmer son implication, en particulier en poursuivant son objectif de sensibilisation lors de la Journée mondiale de l’océan (8 juin) et de son portail web unworldoceansday.org.

Ce nouvel accord renforce également la collaboration du groupe dans les domaines de l’innovation et de la recherche en lien avec des universitaires autour de thématiques associées comme l’acidification de l’océan et la désoxygénation. Ces connaissances partagées permettront de nourrir les innovations et les solutions, les politiques nationales et les actions locales, l’éducation et la sensibilisation des citoyens.

Enfin, un volet dédié au développement des connaissances scientifiques sur la pollution de l’océan permet de mobiliser les acteurs du monde entier autour d’un cadre commun en participant à la préparation de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030), dont la COI a été chargée de piloter la phase préparatoire par l’Assemblée générale des Nations Unies.

« La Décennie doit être un processus inclusif qui permette de développer des synergies au-delà du système onusien : avec la sphère politique, la communauté scientifique, des organismes intergouvernementaux et régionaux, la société civile et le secteur privé. L’accord avec SUEZ s’inscrit dans ce modèle de partenariat collaboratif que nous souhaitons développer et élargir pour la conservation et l’exploitation durable de notre océan, » a affirmé Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI.

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Rejane Hervé-Hayworth (r.herve(at)unesco.org)




<- retour vers Toutes les actualités