20.09.2010 - ODG

Irina Bokova rencontre le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avant le Sommet sur les OMD de 2010

© UNESCO/Bob Krasner - La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à la suite de leur rencontre, le 19 septembre 2010, jour précédant la tenue de la Réunion plénière de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies (Sommet sur les OMD), à New York.

Le dimanche 19 septembre 2010, jour précédant la tenue de la Réunion plénière de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York (Sommet sur les OMD), la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a rencontré Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, et Joseph Deiss, Président de la soixante-cinquième session de l’Assemblée générale des Nations Unies, pour s’entretenir avec eux de la contribution de l’UNESCO au Sommet sur les OMD, en particulier dans les domaines de l’éducation et de la culture.

Le Secrétaire général de l’ONU s’est déclaré conscient du rôle essentiel joué par l’UNESCO dans le cadre du Sommet, et satisfait qu’elle ait organisé en parallèle deux rencontres de haut niveau, consacrées l’une à l’éducation et l’autre au rôle de la culture dans le développement.

« L’UNESCO plaide avec constance pour que la culture fasse partie intégrante du développement et soit mise à contribution à la poursuite des OMD », a déclaré Irina Bokova, notant que l’Assemblée générale des Nations Unies, dans le document final sur les Objectifs du Millénaire, prenait acte pour la première fois de l’importance que revêt la culture pour le développement et souscrivait de façon plus affirmée aux deux objectifs liés à l’éducation.

Irina Bokova a rendu compte au Secrétaire général de sa récente visite au Pakistan et elle a passé en revue les préparatifs de l’exécution des projets de l’UNESCO inclus dans le Plan révisé d’intervention d’urgence dans les zones inondées du Pakistan conçu par les Nations Unies. Les projets en question – auxquels sera alloué un budget total estimé à 11,2 millions de dollars des États-Unis – s’articulent sur une série d’activités, notamment la modernisation du système d’alerte rapide aux inondations du Pakistan et la localisation de sources d’eau potable, la réactivation des services éducatifs dans les zones sinistrées, la création d’emplois liés à la préservation de sites du patrimoine et la mise en service de stations de radio locales mobiles à l’intention des groupes de population déplacés.

Avec le Président de la soixante-cinquième session de l’Assemblée générale des Nations Unies, la Directrice générale s’est entretenue des priorités stratégiques de l’UNESCO et s’est dite résolue à renforcer le dialogue avec les Etats membres au sujet des points de l’ordre du jour de l’Assemblée générale qui relèvent des domaines de compétence de l’UNESCO, en particulier l’alphabétisation, l’éducation en faveur du développement durable, le dialogue interculturel et la communication au service du développement.

Le même jour, la Directrice générale a participé à la réunion ministérielle de haut niveau sur les inondations au Pakistan.




<- retour vers Toutes les actualités