03.12.2010 - ODG

Irina Bokova visite un site du Qhapaq Ñan et signe un accord de coopération concernant une réserve de biosphère en Argentine

© UNESCO/Diego San Martin - La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, en compagnie des gouverneurs des provinces argentines de Jujuy, Walter Barrionuevo (à gauche), et de Salta, Juan Manuel Urtubey (au centre), à l’occasion de la signature d’un Mémorandum d’accord concernant la « réserve de biosphère de Las Yungas », dans le cadre du Programme de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère (MAB), le 2 décembre 2010, lors de sa première visite officielle en Argentine.

Le 2 décembre 2010, troisième jour de sa visite officielle en Argentine, Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, s’est rendue dans le nord-ouest du pays pour admirer le début du Qhapaq Ñan, également connu sous le nom de Grande Route des Andes, site culturel transfrontière actuellement inscrit sur la Liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Qhapaq Ñan constituait l’épine dorsale du pouvoir politique et économique de l’Empire Inca. Ce réseau routier, de plus de 23 000 kilomètres de long, reliait divers centres administratifs, cérémoniels et de production construits au cours de plus de 2 000 ans de culture andine pré-incaïque.

La Directrice générale s’est rendue sur le site archéologique de Santa Rosa de Tastil, situé au début du Qhapaq Ñan, dans la province argentine de Salta. Découvertes en 1903, les ruines de l’ancienne ville de Tastil, appelée la pucará (forteresse), contiennent 440 habitations où vivait une population autochtone d’environ 2 200 âmes aux XIVe et XVe siècles.

La Directrice générale a rencontré le Gouverneur de la province argentine de Salta, Juan Manuel Urtubey, et le Gouverneur de la province de Jujuy, Walter Barrionuevo. À l’issue de la réunion, un Mémorandum d’accord a été signé afin de mettre en œuvre des initiatives communes par le biais du Programme de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère (MAB) – en l’occurrence pour renforcer la collaboration dans la « réserve de biosphère de Las Yungas » en tant que plate-forme d’apprentissage en vue du développement durable.

Dans son allocution, Irina Bokova a rappelé l’importance cruciale des réserves de biosphère pour les communautés locales et leur effet positif sur le développement durable. La Directrice générale a également rencontré des représentants des communautés autochtones locales qui se sont félicités de son engagement pour des actions en faveur de l’environnement.

Pendant toute la journée, la Directrice générale a été accompagnée par de hauts responsables argentins et par le sénateur Daniel Filmus.

À partir du 3 décembre, Irina Bokova participera au 20e Sommet ibéro-américain des chefs d’État et de gouvernement qui doit se tenir à Mar del Plata, où les Gouvernements argentin, bolivien, chilien, colombien, équatorien et péruvien signeront un engagement politique exprimant leur soutien à l’inscription conjointe du Qhapaq Ñan sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.




<- retour vers Toutes les actualités