13.05.2011 - ODG

Le Président coréen apporte son soutien à l’éducation et à l’UNESCO

© UNESCO/Ania Freindorf - La Directrice générale, Irina Bokova, le Président de la République de Corée, Lee Myung-bak, lors d’une réunion á Paris le 13 mai 2011

Lors d’une réunion avec la Directrice générale, Irina Bokova, le 13 mai 2011, à Paris, le Président de la République de Corée, Lee Myung-bak, a souligné que l’éducation était la priorité de la politique officielle d’aide au développement de son pays.

« Autrefois, la Corée était l’un des pays les plus pauvres du monde, mais sa population attache une importance extraordinaire à l’éducation. Nous savons ce qu’il faut faire. Nous ne saurions trop insister sur l’importance que revêt l’éducation pour tous les pays, mais en particulier pour les pays pauvres en développement. L’éducation est le pivot de la prospérité économique et de la stabilité à long terme », a déclaré le Président Lee, qui devait se rendre tour à tour dans plusieurs pays européens.

Le Président a félicité la direction de l’UNESCO de promouvoir efficacement l’éducation et il a promis que son gouvernement continuerait de prêter assistance dans toute la mesure possible aux activités de l’Organisation.

« Nous multiplions les activités de sensibilisation afin de rehausser la place occupée par l’éducation à l’ordre du jour du G-8 et du G-20 », a dit Mme Bokova, exprimant son appréciation à l’ancien hôte du G-20. « Nous savons que la Corée offre un merveilleux exemple du rôle considérable que peut jouer l’éducation, elle qui est devenue une nation si avancée. Aujourd’hui, la Corée est un pays donateur. Grâce à votre générosité, nous renforçons les capacités d’enseignement technique et professionnel et les programmes de formation en Afrique. Lorsque je me trouvais en Zambie, j’ai entendu les remerciements exprimés à l’adresse des autorités coréennes pour leur appui à cet égard ».

Le Président a cité un autre exemple d’investissement de la Corée dans l’éducation, mentionnant le succès d’un programme qui vise à faire en sorte que toutes les écoles élémentaires de la République démocratique populaire lao reçoivent des cahiers. « Le Gouvernement du Laos aurait peut-être préféré des centrales électriques, mais c’est de cahiers que la population avait besoin ».

La Directrice générale a également loué la Commission nationale coréenne pour l’UNESCO d’être devenue un « pôle important » pour de nombreuses activités.

Elle a informé le Président qu’elle menait une « transformation au sein de l’UNESCO pour rendre l’Organisation plus souple et plus adaptée à l’ordre du jour international en matière de développement ». Elle l’a également informé qu’elle attendait avec intérêt d’assister au quatrième Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide, qui se tiendrait à Busan (Corée). Avec d’autres partenaires du système des Nations Unies, « nous contribuerons à faire de cette conférence un succès important pour la communauté internationale du développement ».




<- retour vers Toutes les actualités