06.07.2013 - ODG

La Directrice générale en visite officielle au Gabon

A son arrivée à Libreville, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a été accueilli, le 5 juillet 2013, par SE M. Ernest Walker Onewin, Ministre de la culture, jeunesse et des sports, Mme Gisèle Marie Hortense Ossakedjombo Ngoua Memiache, Ambassadeur, Délégué permanent de Gabon auprès de l’UNESCO et par M. Juste Joris Tindy-Poaty, le Secrétaire générale de la Commission nationale et des Représentants des Agences des Nations Unies au Gabon.

La Directrice générale s’est entretenu avec SE M. Serafphin Moundodounga, Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et technique et de la formation professionnelle, Président de la Commission nationale pour l’UNESCO accompagné du Ministre de la culture, L’ambassadeur délégué permanent et d’autres hauts fonctionnaires de son Ministère. Après avoir remercié la Directrice générale pour sa visite officielle au Gabon, le Ministre s’est réjoui de la coopération de son pays avec l’Organisation et en particulier du soutien accordé par le Bureau de Libreville aux projets en cours dans ce pays. Il a indiqué que cette visite offrira l’occasion pour lancer des nouveaux projets de coopération dans tous les domaines de compétence de l’Organisation.

A son tour, Mme Bokova a exprimé ses remerciements au Ministre et au gouvernement Gabonais pour l’hospitalité et l’inestimable soutien que ce pays apporte à L’Organisation. Elle a souligné que la contribution du Gabon, premier pays à contribuer au fonds d’aide d’urgence, a une signification  particulière ce qui démontre l’engagement du Gabon dans l’Agenda Universelle. La Directrice  générale a exprimé ses remerciements, et mis en exergue le rôle du Gabon et de sa Représentante, Mme Gisèle Marie Hortense Ossakedjombo Ngoua Memiache qui n’épargne pas d’efforts pour apporter sa contribution à la solution de la situation financière que l’Organisation fait face.

La participation de la Directrice générale au centenaire de l’Hôpital Albert Schweitzer offre l’opportunité de renforcer le rôle des Sciences, de l’éducation et de la recherche pour la santé des populations en Afrique. Elle a insisté sur l’impact entre éducation et santé pour le développement humain. Dans le domaine de la culture, Mme Bokova a indiqué que l’UNESCO doit poursuivre son action en vue de la ratification et de la mise en œuvre des instruments normatifs ainsi que le renforcement des capacités dans les métiers de la culture, qui sont générateurs d’emploi et revenus. Dans cette veine, Mme Bokova a salué les progrès accomplis par le Gabon au niveau économique qui vont de pair avec une solide formation technique et professionnelle. 

La Directrice générale a remercié les autorités gabonaises pour le soutien apporté au Bureau de Libreville et des nouveaux locaux mises à sa disposition qui seront inaugurés pendant son séjour.




<- retour vers Toutes les actualités