25.06.2012 -

La Directrice générale rencontre le Ministre russe de la culture

© UNESCO/Dulat Kasymov - The Director-General of UNESCO, Ms. Irina Bokova, and the Russian Minister of Culture, Mr. Vladimir Medinsky, St Petersburg, June 2012.

À l’occasion de la 36e session du Comité du patrimoine mondial qui s’est tenue à Saint-Pétersbourg, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a rencontré le Ministre de la culture, M. Vladimir Medinsky, pour évoquer la coopération constante entre l’UNESCO et la Fédération de Russie.

La Directrice générale a remercié chaleureusement le Ministre d’avoir accueilli la 36e session du Comité du patrimoine mondial en cette occasion spéciale que représente le 40e anniversaire de la Convention, déclarant que le lieu même choisi pour cet événement, Saint-Pétersbourg, était « une ville unique, chargée d’une longue histoire et dotée d’un riche patrimoine ».

Elle a salué le solide soutien et l’attachement témoignés par la Russie à l’UNESCO, grâce à Mme Eleonora Mitrofanova, ancienne Présidente du Conseil exécutif de l’UNESCO, pour faire progresser les priorités mondiales, en particulier dans le contexte actuel de restrictions budgétaires auquel est confrontée l’Organisation.

La Directrice générale a rappelé l’importance de la Convention du patrimoine mondial, traité juridique majeur et profondément novateur établi pour tisser des liens entre les peuples par l’appréciation mutuelle et la préservation des patrimoines culturels les plus remarquables du monde, au-delà des divisions intérieures, politiques ou territoriales.

Elle a souligné l’enjeu grandissant que constitue la protection du patrimoine en ces temps marqués par la mondialisation, les pressions sociales, voire les dissensions, ainsi que les défis urbains et environnementaux.

« La Convention de 1972 est un instrument de paix et de réconciliation », a-t-elle ajouté.

Mme Irina Bokova a félicité le Ministre pour les efforts qu’il a déployés afin de préserver Saint-Pétersbourg en constituant un groupe d’experts à composition non limitée chargé de déterminer les limites du centre historique de la ville, ainsi que de renforcer la protection juridique du bien afin d’en respecter la valeur universelle exceptionnelle.

La Directrice générale a terminé par un encouragement aux pouvoirs publics russes à élargir leur coopération avec l’UNESCO, notamment en ratifiant les Conventions sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et sur la protection du patrimoine culturel subaquatique.

« Investir dans la culture permet de redonner confiance aux peuples et de les rendre fiers de leur identité, renforçant ainsi la cohésion sociale par la valorisation du patrimoine et des expressions culturels. La ratification de ces instruments importants rendrait justice au dynamisme de la culture russe », a-t-elle affirmé.

La réunion s’est tenue en présence de Mme Eleonora Mitrofanova, Présidente du Comité du patrimoine mondial, ambassadrice et déléguée permanente de la Fédération de Russie auprès de l’UNESCO, M. Gennady Gatilov, Vice-Ministre des affaires étrangères, M. Grigory Ivlev, Vice-Ministre de la culture, M. Grigory Orjonikidze, Secrétaire général de la Commission nationale russe pour l’UNESCO, Mme Tatiana Soltanovskaya, Chef de la Section des relations avec les organisations internationales et Mme Galina Andreeva, Directrice du Département du patrimoine mondial du Ministère de la culture.




<- retour vers Toutes les actualités