11.03.2008 -

Les ministres d'Amérique latine et des Caraïbes approuvent le nouveau plan d'action pour la société de l'information

La deuxième Conférence ministérielle sur la société de l'information en Amérique latine et aux Caraïbes s'est tenue du 6 au 8 février 2008 à San Salvador (El Salvador). Plus de 80 objectifs spécifiques destinés à promouvoir les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le cadre de stratégies de développement nationales et régionales ont été approuvés.

Les participants de 27 pays, ministres et représentants des hautes autorités gouvernementales, ont adopté le nouveau Plan d'action régional pour la société de l'information en Amérique latine et aux Caraïbes (eLAC2010). Cette initiative, dont la première version date de 2005, est soutenue par la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et les pays de la région.

 

Le Plan eLAC2010, formulé dans un document intitulé Engagement de San Salvador, est divisé en six chapitres et 83 objectifs spécifiques. Il vise à développer l'accès aux TIC et leur utilisation dans l'éducation et la formation, les infrastructures et l'accès, la santé, l'administration publique et le gouvernement électronique, le secteur productif et le commerce électronique, et les stratégies et les instruments politiques. Le Plan d'action accorde une grande importance à la mise en place de synergies entre les différentes institutions concernées par chaque objectif.

 

Parmi ses objectifs, le Plan prévoit de :

  • garantir que 90 % des étudiants aient utilisé l'informatique à des fins éducatives pendant au moins 100 heures ou doubler le nombre actuel d'étudiants ;
  • doubler les financements publics et privés destinés aux TIC et à la R-D dans ce domaine, notamment pour les applications, logiciels et contenu ;
  • garantir que 70 % des services de l'administration publique nationale et locale soient connectés à un "guichet unique" pour les démarches des citoyens ou doubler le nombre actuel ;
  • former 80 % des professionnels de santé à l'utilisation des TIC ou doubler le nombre actuel.

Un nouveau comité de direction a été élu dans le cadre du mécanisme de suivi régional de eLAC2010. Il sera présidé par El Salvador, avec des représentations sous-régionales d'Argentine, de Trinité-et-Tobago et du Pérou. Ce dernier pays organisera la prochaine conférence ministérielle en 2010. Le mécanisme de suivi régional comprend également un second niveau de coordination thématique pour chaque chapitre de la plate-forme eLAC, composé de : Cuba (éducation), Costa Rica (infrastructure et accès), Mexique (santé), Pérou (administration publique), Uruguay (secteur productif) et Bolivie (instruments politiques et stratégies).

 

Le processus eLAC est un nouveau type d'accord régional par son approche, sa portée, sa thématique et la participation d'acteurs multidisciplinaires. Les gouvernements s'engagent à mettre en place des politiques publiques, mais également à encourager la participation de nouveaux acteurs indépendants de l'Etat, comme le secteur privé, la société civile, la communauté universitaire et les organisations internationales.

 

L'Engagement de San Salvador et le Plan d'action eLAC2010 sont disponibles en ligne au format PDF :

 

<li><a target="_blank" href="http://www.eclac.cl/socinfo/noticias/noticias/3/32363/2008-2-TICs-San_Salvador_Commitment.pdf">Anglais</a>

<li><a target="_blank" href="http://www.eclac.cl/socinfo/noticias/noticias/2/32362/2008-1-TICs-Compromiso_de_San_Salvador.pdf">Espagnol</a>




<- retour vers Toutes les actualités