09.09.2009 -

Laura Bush a ouvert les célébrations par l'UNESCO de la Journée internationale de l'alphabétisation, le 8 septembre

©UNESCO/Michel Ravassard

« L’alphabétisation est au cœur des réponses durables aux plus grands défis mondiaux. Elle est à la base de la liberté et d’un développement économique durable », a souligné Laura Bush ancienne Première Dame des Etats-Unis, lors de la célébration à Paris, le 8 septembre, de la Journée internationale de l'alphabétisation. En tant qu’Ambassadrice honoraire pour la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation, Laura Bush a ouvert la Journée, participé à la remise des Prix 2009 d’alphabétisation de l’UNESCO, et visité le Camion des mots, une salle de classe informatisée ambulante qui accueillait des enfants des banlieues parisiennes.

Conformément au calendrier de la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation (2003-2012), la Journée internationale met cette année l’accent sur le rôle joué par l’alphabétisation dans l’autonomisation et sur son importance pour la participation, la citoyenneté et le développement.

L’alphabétisation ne se limite pas à savoir lire et écrire; elle permet aussi de gagner le respect, d’ouvrir des perspectives et de favoriser le développement », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon dans son message pour la Journée, invitant « tous les partenaires à raffermir leur engagement pour améliorer le taux d’alphabétisation dans le monde et à fournir les ressources requises à cet effet afin d’aller vraiment de l’avant ».

Pour sa part, le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a déclaré dans son intervention : « Alors que le rôle de l’alphabétisation dans l’autonomisation et sa portée sur le développement ont été reconnus partout dans le monde, la planète compte toujours 776 millions d’adultes analphabètes et 75 millions d’enfants exclus du système scolaire, qui ne peuvent exercer leurs droits ni satisfaire leurs besoins ».

Ces interventions ont été suivies de la cérémonie de remise des Prix internationaux d’alphabétisation 2009 de l’UNESCO, financés par la République de Corée et la République populaire de Chine. Des représentants de projets innovants fonctionnant en Inde et au Burkina Faso ont reçu le Prix d'alphabétisation UNESCO-Roi Sejong tandis que des initiatives menées en Afghanistan et aux Philippines ont été récompensées par le Prix UNESCO-Confucius d'alphabétisation et qu'un programme au Bhoutan a reçu une mention honorable.

Laura Bush et Koïchiro Matsuura ont ensuite rejoint le Camion des mots, stationné à l'entrée de l'UNESCO, point de départ de sa cinquième tournée annuelle. Le Camion, aménagé en salle de classe dotée d’ordinateurs, visite des écoles dans toute la France pour donner aux enfants âgés de 8 à 15 ans le goût de la lecture et de l'écriture via des jeux interactifs (Ce projet est notamment sponsorisé par la mutuelle MAIF, les magazines Lire et L’Express<//span>, et le ministère français de l'Education). Laura Bush et le Directeur général ont également rencontré des enfants participant à l’opération « Un cahier, un crayon », organisée par Solidarité Laïque en collaboration avec les mutuelles MAE et MAIF. Cette année, l’initiative a pour but de rassembler des fournitures destinées aux écoles du Burkina Faso.

Lalage J. Bown, professeure émérite de l'Education des adultes et de la formation continue à l'Université de Glasgow (Royaume-Uni) et experte reconnue du développement et de l'alphabétisation, a donné ensuite une conférence sur le thème « Alphabétisation et autonomisation », suivie d’une table-ronde qui a permis aux lauréats des Prix d'alphabétisation 2009 de présenter leurs programmes respectifs.

 

Liens

Pour en savoir plus sur la Journée de l'Alphabétisation 2009  




<- retour vers Toutes les actualités