31.07.2010 -

Le Comité du patrimoine mondial inscrit la Zone de conservation de Ngorongoro (Tanzanie) comme un site culturel sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

[Translate to francais:] Ngorongoro Conservation Area (Tanzania) - © UNESCO/Andrew Schoeman

Le Comité du patrimoine mondial, réuni actuellement à Brasilia, a inscrit la Zone de conservation de Ngorongoro (Tanzanie) comme bien culturel sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Comité a pris cette décision en raison des données extraordinaires que livre sur l’évolution humaine ce site qui s’étend sur de vastes étendues de terres du parc national du Serengeti, au nord-ouest de la Tanzanie, jusqu’au bras Est de la vallée du Grand Rift. Ce bien figurait sur la Liste comme bien naturel.

Les recherches archéologiques menées dans la zone ont également mis au jour une longue séquence de traces de l’évolution humaine et de la dynamique homme-environnement sur une période de quatre millions d’années jusqu’au début de notre ère. Ces traces comprennent notamment les empreintes fossilisées de pas à Laetoli, associées au développement de la capacité de l’homme à marcher debout ; une séquence d’espèces d’hominiens allant des Australopithecus à l’Homo erectus et l’Homo sapiens ainsi que des restes qui illustrent le développement de la technologie de la pierre taillée et la transition vers l’utilisation du fer.

Dans la Zone de conservation se trouve le spectaculaire cratère du Ngorongoro, le plus grand cratère volcanique effondré du monde, ainsi que les gorges d’Olduvai, un des sites préhistoriques les plus importants du monde, où les anthropologues Louis et Mary Leakey ont fait certaines de leurs plus grandes découvertes. Ce site présente une importance globale en termes de conservation de la biodiversité et a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial comme bien naturel en 1979.

La 34e session du Comité du patrimoine mondial se tient sous la présidence du ministre de la Culture du Brésil, João Luiz Silva Ferreira. Ouverte le 25 juillet, elle se poursuit jusqu’au 3 août. Au total, 39 sites sont candidats à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

 

***

Contact médias à Brasilia :

Sue Williams. Tel : +33 (0) 6  15 92 93 62. S.williams(at)unesco.org

Pour les médias audiovisuels :

Carole Darmouni. Tel : +33 1 45 68 17 38.  c.darmouni(at)unesco.org

Des images sont disponibles pour les télévisions (B-roll)

Photos


 

 




<- retour vers Toutes les actualités