16.05.2012 -

L’UNESCO signe le premier accord avec une société d’informatique chinoise

© UNESCO/ Cynthia GuttmanUNESCO Director-General Irina Bokova with Panshi’s Chairman and CEO of Information Technology Corp Mr Tian Ning, China, May 2012

Dans le but de promouvoir les objectifs de l’UNESCO parmi les utilisateurs chinois d’Internet et au-delà, la Directrice générale, lors de sa visite à Hangzhou, le 15 mai dernier, a scellé un accord avec Panshi, l’une des plus grosses sociétés d’informatique du pays. Cet accord est le premier que l’UNESCO conclut avec un éditeur chinois de logiciels.

« J’espère qu’en signant cet accord nous créerons de fortes synergies et que vous pourrez nous faire profiter de votre ingéniosité, de vos nouvelles solutions technologiques et de votre implantation dans les médias sociaux pour nous aider à diffuser le message de l’UNESCO à travers toute la Chine », a déclaré Irina Bokova lors de la signature de l’accord, au cours d’une courte croisière sur le canal d’Hangzhou.

L’accord porte sur plusieurs domaines de coopération, notamment la traduction en chinois de l’intégralité du site Web de l’UNESCO, le support d’infrastructures techniques et d’Internet, la promotion des programmes de l’Organisation par le biais des médias sociaux et la numérisation de ses contenus vidéo, photo et audio.

« La signature de notre accord sur ce canal est un signe prometteur pour notre future coopération, parce que dans notre culture l’eau est un symbole de fortune, de chance et de grande prospérité », a déclaré M. Tian Ning, Président de Panshi et Président-Directeur général de la société Information Technology Corp. « Nous sommes heureux de faire profiter l’UNESCO de nos services et de notre technologie et de l’aider à mieux servir le monde en termes de développement durable, d’éducation, de science et de culture. »

M. Zheng Yuming, Président de la Fédération de développement de l’entreprise privée pour la province de Zhejiang, a déclaré pour sa part que la croissance « n’est pas seulement une question de ressources matérielles, mais qu’elle implique aussi d’agir selon son cœur… Nous sommes heureux de contribuer à faire progresser les objectifs de l’UNESCO en Chine et dans le monde ».




<- retour vers Toutes les actualités