11.11.2013 -

Les membres des commissions nationales réunis à la veille de la Conférence générale

4 novembre 2013, Siège de l'UNESCO, salle XI

Les membres des commissions nationales présents à Paris à l’occasion de la 37e session de la Conférence générale de l’UNESCO se sont réunis le 4 novembre dernier au Siège de l’Organisation dans le cadre de la traditionnelle rencontre en marge des sessions de la Conférence générale. Son objectif était de discuter des points d’intérêts communs choisis par les commissions nationales elles-mêmes et de faire des recommandations pour le futur. Environ 180 participants venus d’environ 130 pays, membres de commissions nationales et de délégations permanentes, ainsi que les membres du Secrétariat ont participé à cette rencontre.

La Directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova, a ouvert cette réunion. Elle a exprimé son contentement de débuter la semaine si importante pour l’Organisation par cette réunion des commissions nationales. « Les commissions nationales incarnent l’un des aspects où le travail de l’UNESCO s’est le plus radicalement renouvelé. Il y a un vrai mouvement positif and spontané pour repenser nos façons de travailler, améliorer notre impact et notre rayonnement», a-t-elle souligné.

M. Lou Mathieu Bamba, Secrétaire général de la Commission nationale ivoirienne pour l'UNESCO et Mme Zahida Darwiche Jabbour, Secrétaire générale de la Commission nationale libanaise pour l’éducation, la science et la culture ont été élus respectivement le Président et le Rapporteur de cette réunion.

La présentation du rapport de la Commission nationale du Royaume-Uni pour l’UNESCO : « Valeur globale de l’UNESCO pour le Royaume-Uni » a suscité un vif intérêt. Plusieurs commissions nationales ont exprimé leur intention de faire la même étude et analyse des avantages grâce à l’appartenance de leur pays à l’UNESCO. Il a été recommandé que des actions concrètes soient entreprises pour former les commissions nationales intéressées sur les méthodologies à utiliser pour cette étude.

Les quatre points inscrits sur l’ordre du jour de la réunion, à savoir la contribution des commissions nationales à l’engagement de l’UNESCO en vue de l’agenda pour le développement post-2015, les activités des commissions nationales ciblant la jeunesse, les nouvelles modalités du Programme de participation et les relations et la coopération entre les bureaux hors siège de l’UNESCO et les commissions nationales, ont fait l’objet de vive discussion et de franc échange. Des points de vue et des suggestions ont été exprimés à cet égard par les commissions nationales, et des clarifications et des informations ont été apportées par le Secrétariat. Il a été recommandé que les commissions nationales doivent collaborer davantage avec le Secrétariat sur ces points et s’impliquent plus activement dans ces domaines clé, notamment en associant les partenaires et en accroissant la visibilité de l’UNESCO au niveau du pays.

Dans son discours de clôture, Monsieur Eric Falt, Sous- Directeur général pour les Relations extérieures et l’Information du public, a remercié les participants de leur contribution à cette journée de réflexion et d’échange, qui a montré une fois encore la valeur et le dynamisme du réseau des commissions nationales. Il a mis l’accent sur deux initiatives qui seront lancées très prochainement en étroite collaboration avec les commissions nationales et à la lumière du Plan d’action pour le renforcement de la coopération avec les commissions nationales (document 37 C/50), à savoir, le rapport annuel des commissions nationales et la proposition d’une conférence annuelle des commissions nationales.




<- retour vers Toutes les actualités